Ordre Royal des Chevaliers de la Licorne


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [ Rp ] Sur les traces du passé..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simonin

avatar

Nombre de messages : 1222
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Simon D'Albizzi dict Simonin
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Mer 20 Fév 2008 - 23:11

Le ciel se ternissait en ce matin de printemps, le ciel bleu, les oiseaux chantant, les rayons de soleils caressant le visage, tout autant de facteur, de bonheur, qui étaient absent ce matin.
Le chevalier, " italien " qu'on le surnommait , était d'ordinaire sortit de sa chambres peu de temps après les premières lueurs du jour. Mais ce matin là, le cadran indiquait neuf heure qu'il n'était toujours pas à la salle des légistes et pour cause...Aujourd'hui il allait abandonné plume pour épée, et se remettre dans la peau, d'un chevalier...guerrier.

Grâce au ciel, il n'y aura aucun mort au couché du soleil, et l'atmosphère n'en était que plus détendu, mais chaque geste du mainois, était mesuré et précis, comme rarement il ne sont.
Non, Aujourd'hui n'était pas un grand jour, aujourd'hui, était un jour gris, dans lequel, Simonin, allait devoir combattre.
L'ennemi...ce n'en était pas vraiment un, au contraire, c'était une amie...il avait fait plusieurs duel dans sa vie, mais tous était contre des hommes, et les situations étaient bien différentes, le premier, n'avait été que défense, et instruction...il en avait appris beaucoup. Le second, était une découverte, il ne connaissait pas bien le jeune qu'il combattait, et surtout, il était en pleine forme physique.
Ce matin, il allait combattre pour la troisième fois, cette fois si, une femme, une belle femme, une amie...
Le combat allait être double à n'en douter, et la jeune femme, était bien plus vive et entrainée que Simonin, qui malgré tout, sentait l'âge commencer à le prendre...

Ses gantelets étaient à présent ficelés, le légiste était fin prêt...
D'un pas lent, il descendit les nombreuses marches qui menaient à sa chambre...

Le ciel se ternissait en ce matin de printemps, le ciel bleu, les oiseaux chantant, les rayons de soleils caressant le visage, tout autant de facteur, de bonheur, qui étaient absent ce matin.

La cours de la forteresse était déserte, mais c'est au champs que l'italien se rendait..et d'un pas posée, il s'en approchait de plus en plus.

Telle une mélodie, une première gout résonna sur le fourreau de la rapière..
L'italien levant les yeux aux ciel, ne put que remarquer, que le ciel avait finit de ternir, et que décidément, aucun oiseaux ne chanteraient, mais au fond ,cela ne déplaisait pas à Simonin, la tache serait peut être même plus simple.
Les premières goutes appelèrent les suivantes, à petit carillon,a peine de quoi agiter une flaque.
Et le chevalier, était à présent au lieu dit de rendez vous...en plein milieu d'un des champs défrichés de la forteresse.

D'un bruit aigue, il sortit sa lame, loin d'être aussi tranchante qu'a son habitude, très loin...mais il ne se pardonnerai de lui faire trop mal.
D'une respiration lente, il se retrouvait, à admirer la lame, ainsi qu'une petite goute, qui se baladait sur celle-ci.. Tout aller bientôt s'enchainer... et cette lame sera le cœur de l'interlude...

Le visage ferme, fatigué, et certainement doté de ces premières rides, le chevalier, pensif et calme, attendais la peste qui l'avait il y a peu défié...la suite de la journée s'annonçait mouvementé...et les oiseaux n'y seront pas pour quelques chose..

_________________
Simon d'Albizzi dict "Simonin"
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=313
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Jeu 21 Fév 2008 - 13:32

Des mois, des années qu’ils en parlaient… Et enfin le rendez vous avait été fixé.
Zalina sauta de son lit encore plus rapidement qu’à son habitude. Elle attendait ce jour depuis si longtemps. Hors de question d’arriver en retard. Il serait peu chevaleresque de faire attendre un adversaire que l’on a défié.
Une fois débarbouillée, elle s’approcha de son armure. Hésita… puis opta pour un pourpoint avant de sortir du dortoir pour Dames. Son adversaire aura surement une armure. Elle aurait surement dut la porter elle aussi. Mais l’Italien était un bon guerrier. Elle aurait besoin de rapidité et d’aisance dans ses mouvements pour le vaincre. Quitte à avoir plus de bosses et plaies.

Des couloirs, des couloirs… puis l’air libre. Et de la pluie… Super, il ne manquait plus que çà. Encore une difficulté qu’elle devrait transformer en force pour atteindre son objectif. Heureusement qu’elle n’avait pas prit son armure. La pluie était encore légère, mais qui sait si cela allait s’arranger ou s’empirer. Avec un terrain boueux, elle n’aurait réussi à rien avec un gros poid sur le dos.
Petit passage à la salle d’arme pour y prendre sa lame émoussée habituelle. Epée courte qu’elle avait coutume de manier pour les entrainements au sein de ces murs. Une vielle amie pour combattre un vieil ami.
Partagée entre impatience et appréhension, la jeune fille vérifia son équipement. Un ruban rouge dans ses longs cheveux jais pour les retenir en chignon et elle se dirigea vers le lieu du rendez vous.

La Damoiselle n’avait pas beaucoup lâché son épée ces derniers mois. Mais là, ce n’était pas comme sur un champ de bataille. C’était son Frère qu’elle allait combattre dans un champ défriché. Un combat qu’ils avaient commencé lors d’un cours de Maistre Rassaln… il y a si longtemps… Il s’était prolongé, avec d’autres armes, en taverne… et aujourd’hui, il se finirait, comme il avait commencé, avec les armes. Finirait-il vraiment, en fait ?

La Petite Peste parcourut le chemin qui la séparait du champ, perdue dans ses souvenirs, lame encore dans son fourreau à la main. Ah… l’Italien… Oh que oui, elle avait attendu ce duel avec impatience toutes ces années.
Ce n’est qu’en apercevant le Chevalier qu’elle revient au présent. Il avait déjà sortit sa lame ? Au moins ne perdront pas de temps en parlote. La Poitevine s’approcha et sortit elle aussi son épée. Elle laissa le fourreau et fit les derniers pas avant de s’arrêter devant son Frère, un léger sourire au coin des lèvres.


Alors, Frèro ? Prêt pour prendre ta raclée ?

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Simonin

avatar

Nombre de messages : 1222
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Simon D'Albizzi dict Simonin
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Jeu 21 Fév 2008 - 15:24

Dans le calme plat de l'aube, le carillon, suivait son cour, contre la lame de son épée...l'Italien n'avait pas de dague aujourd'hui, ni aucune autre arme..
Et qu'importait, il était dans ses pensées...admirant les reflets de sa lame,observant le crescendo du carillon.

Sur ces même terres, il avait combattu le Capitaine Wanou, sur ces même terre, il avait appris les valeurs qu'un chevalier doit défendre...sur ces même terres il fut jeune et plein d'ambition..
Il n'avait gagné que la sagesse depuis, et encore, il n'était pas sage pour tout..au contraire même.
Aujourd'hui, c'était la jeune femme, celle qui inspirait jeunesse et talent à la Licorne, qu'il allait combattre, il le savait, mais rien ne l'empêchait d'y repenser, dans l'attente qu'elle arrive.

Toujours debout, il eu envie de s'assoir, et d'admirer le ciel, qui était ce jour là, tout sauf bleu..de ce poser l'espace d'un instant...comme il ne l'avait pas fait depuis quelques mois, passant son temps entre un petit bureau et une étable...
Mais tout cela n'était pas très chevaleresque et il s'en priva...


Alors, Frèro ? Prêt pour prendre ta raclée ?


Tiens, voilà, une voix qu'il connaissait bien, la peste était arrivé, et s'en annonçait, sur le ton de la plaisanterie bien entendu..
Le silence rompu, les pensées s'envolèrent , l'esprit de combat allait bientôt naitre...Bien que l'heure soit pour le moment aux joutes verbales...
Le sourire aux lèvres, les prunelles vertes étonnée, il se tourna vers la peste.


Tu pars confiantes, je te félicite, reste a voir, si les pestes ne craignent pas trop la pluie, je me suis laissez entendre, qu'elle n'allait pas s'améliorer, j'espère que tu ne rétrécis pas avec l'eau, ce serait embêtant !

Le sourire moqueur, Simonin remis épée en fourreau...la belle ressortirait dans un futur proche, mais elle allait plus l'encombrer qu'autre chose. Zalina avait pris pour l'occasion , une épée courte, comme à son habitude, cela annonçait une belle manche, rapidité, vivacité, et précision... Pour une fois, les brutes n'avaient qu'a bien se tenir.


Tu ne prend de dague ou d'écu avec ton épée courte ? ma rapière est certes beaucoup plus fine, mais n'en demeure pas moins un peu plus longue, je ne voudrait vraiment pas que tu partes désavantager, tu aurais une trop bonne excuse.


_________________
Simon d'Albizzi dict "Simonin"
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=313
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Jeu 21 Fév 2008 - 22:24

Partir confiante, si seulement c’était vrai.
Même sans avoir vu son Frère à l’œuvre en d’autres lieux que la salle d’armes il y avait bien longtemps, elle le savait plus expérimenté dans le maniement de l’épée qu’elle. Elle ne pouvait qu’espérer que ses responsabilités l’avaient suffisamment maintenues à l’écart des armes pour qu’il soit un peu rouillé. Mais n’y croyait que peu.
Inutile de compter sur quelques rhumatismes de son adversaire. L’Italien était que peu plus âgé qu’elle et bien trop jeune pour souffrir d’arthrite ou autre.

Non. Elle avait beau arboré un sourire de défi, elle ne se faisait pas fière du tout.
Mais la Petite Peste refusait de l’avouer ou le montrer. C’est elle qui avait lancé le défi. Il fallait assumer jusqu’au bout… Jusqu’à l’infirmerie.
Et puis, elle n’était pas à une défaite de plus. Elle apprenait plus dans ses défaites que dans ses victoires de toute façon. Autant dire qu’elle avait beaucoup apprit au cours de sa vie. Et qu’elle apprendrait encore beaucoup.

Pour l’heure, Simonin avait rangé sa lame et s’emblait vouloir jouer à un autre jeu.
Ne surtout pas se mettre en colère, Zaza. On reste calme et concentrer… ou tu va te faire massacrer en dix secondes.
Calmement, elle posa l’estoc de son épée dans le sol et s’appuya sur le pommeau.


Jusqu’à présent, je n’ai point rétrécie à cause de l’eau et pourtant, j’en ai prit des averses et des bains dans les abreuvoirs. Donc tu n’as pas de raison de t’inquiéter pour cela.
A moins que ce soit la crainte que, une fois plus petite, tu ne parviennes plus à me toucher ?


Rapière plus longue, pluie qui n’allait pas se calmer… Ca commençait à faire beaucoup d’obstacles pour un seul duel.
Mais non, elle ne montrerait pas ses doutes à son adversaire.
C’est avec un sourire encore un peu plus grand qu’elle reprit.


Pas d’écu. Ca m’encombre et tu ne parviendras pas à m’atteindre de toute façon.
Quand aux dagues, j’ai toujours celle de Maistre Guillaume et la miséricorde de Maistre Rassaln sur moi. Mais ni l’une ni l’autre ne sont émoussées et je ne les sortirai pas.

Ne cherches donc pas de fausses excuses pour repousser d’avantage ce duel. Je ne bougerai pas d’ici avant la fin du combat. Que ce soit pour aller chercher une arme ou faire une pause.
Ce n’est pas parce que le Capitaine Wanou et le Commandeur Bralic ont réussi à me filer entre les doigts que tu y parviendras toi aussi.


Une dernière provocation pour la route ? Après tout, c’est lui qui avait voulu jouer pour tenter de déstabiliser l’adversaire. Alors pas de pitié.

Puis, tes petits bourrelets de graisse de chaque coté de ton ventre seront un parfait rééquilibrage de mes chances.
Depuis combien de mois as-tu délaissé l’acier au profit des plumes et autres parchemins ?


Sourire moqueur renvoyé à l'expéditeur.
Namého, c'est qui la Petite Peste dans cette Forteresse ?

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Simonin

avatar

Nombre de messages : 1222
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Simon D'Albizzi dict Simonin
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Ven 22 Fév 2008 - 14:05

Observant la jeune femme se défendre, le chevalier en avait oublié ces pensées, et le carillon raisonnant de la pluie...
A sa première remarque le visage de la demoiselle c'était complètement renforcer, elle prenait sur elle, malgré son sourire d'apparence. Elle était psychologiquement forte, mais l'ensemble pouvait être bancale, c'était certainement un défaut, qu'il ne se cachera pas d'exploiter, mais l'heure n'était pas là.

Sous le ciel gris et la pluie fine, le visage de l'italien commençait à s'humidifier...fixe, écoutant la jeune demoiselle, répondre à ses tort.
Il arborait, à son tour, le sourire de façade. Il avait peur... Peur pour elle, Peur pour lui... mais surtout peur pour Elle. Elle n'était pas rassurer ça se voyait, et lui n'était pas des mieux non plus.
Ah sa première réplique, il resta en silence, elle s'en était sortit sans trop de mal, il n'allait reprendre la dessus, surtout que dans le léger silence qu'il y eu, autant pour l'un que pour l'autre, les pensées s'entrechoquaient ...
Très vite, le silence se rompit de nouveau, sous la voix taquine de la peste...elle répondait à la seconde question.
Tout de suite, le chevalier, toujours en silence, releva la tête, elle cherchait de la mobilité...et surtout, elle avait se dagues.
Comme pour la protégée, tout de suite ce fut une idée qui lui vint en tête, il la laissa finir, sans vraiment qu'il ne comprenne la fin, faute d'attention, il était reparti dans ses idées !

" Mon danger, ou sa sécurité, je vais devoir faire un choix, mais je vais m'y tenir " pensa-t-il...

Trottant jusqu'au fond de sa caboche, enchainant les tours et les retour, il se mit à faire les cent pas..ah en oublier de souligner le reproche de la fin,le gras n'étant pas son fort en ce moment, il pourrait presque se reprocher de ne pas assez manger, mais qu'importe... Il venait de prendre ça décision, et s'attendait aux foudres de la pestes, mais après tout, elle n'allait pas être en mesure de décider...

D'une dernière hésitation, il s'arrêta enfin, fixant la jeune poitevine.


Tu as gardé cette faculté divine, de donner d'excellente idée sans le savoir !
On ne va perdre du temps à aller à la salle d'arme, moi j'aime bien se champs ^^ , j'y ai chamaillé Wanou...
Alors je ne fuirai pas, tu me connais si peu que ça pour me croire capable de le faire ? j'ai des obligatioj'en assumerai les conséquence. Mais de là a partir avec nous, je les assumes, et tu as beau être une excellente maitresse d'arme, jamais je n'accepterai , j'ai des gênes familiaux , qui me pousse à la fierté.


Il prit une large respiration. Il fallait bien se lancer...


Je te demande, d'utiliser ta miséricorde, sinon je ne combat pas...

_________________
Simon d'Albizzi dict "Simonin"
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=313
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Sam 23 Fév 2008 - 14:58

Zalina suivit des yeux son Frère, un sourcil étonné levé. Cela ne ressemblait pas au Simonin dont elle se souvenait de faire les cent pas ainsi. A moins qu’elle ait dit quelque chose qui l’inquiétait… ou pas dit quelque chose qu’elle aurait dut dire ? Qu’est ce qu’il avait en tête ?

Il finit par s’arrêter et la fixa. Finalement, c’était mieux quand il faisait les cent pas…
Il y a un truc qui cloche ? Elle a enfilé ses braies à l’envers ? Non, çà il aurait éclaté de rire à son arrivé. Ba alors quoi ?


Tu as gardé cette faculté divine, de donner d'excellente idée sans le savoir !

D’accord. Là on panique. Qu’est ce qu’elle avait encore dit ?
Le Papy Bonnes Idées, c’est Totox, pas elle. Qu’est ce qu’il avait dans la caboche l’Italien ?
Zalina resta suspendue aux lèvres du Chevalier. Quelques mèches humides finirent pas se détacher de son chignon pour se coller sur le coté de son visage. Elle n’y prêta pas attention, trop intriguée par ce qu’il allait lui demander.

Et la demande arriva finalement.
La Petite Peste resta interdite quelques secondes, fixant à son tour l’Italien dans les yeux.
Utiliser sa miséricorde ? Non émoussée ? Dans un combat d’entraînement ? Mais il est tombé sur la tête !
Déjà, utiliser l’une des dagues était très rare pour la jeune fille. C’était là deux cadeaux qu’elle gardait précieusement et ne servait qu’en cas d’absolu nécessité. Celle de Guillaume n’avait d’ailleurs jamais connu le sang. Celle de Rassaln, qu’une fois. Un jour maudit où, sans l’arriver des maréchaux, elle aurait vu l’homme de ses rêves se faire tuer sous ses yeux. Maudite journée de patrouille sur les terres de Royan. Maudits traites… Maudits brigands qui, dans des circonstances similaires, avaient tuer Kratos. La Rousse n’avait pas eu la chance de voir arriver des maréchaux…

Zalina secoua la tête autant pour en chasser de mauvais souvenirs que pour refuser la demande de Simonin.
Prise dans l’action, elle ne pouvait garantir qu’il n’y aurait aucun geste déplacé, aucun dérapage… Un accident était si vite arrivé. Et il était hors de question de prendre de risque avec l’un de ses Frères. Pas d’armes non émoussées à un entraînement. Maistre Guillaume maîtrisait suffisamment les armes pour retenir ses coups, pas elle.


Je n’utilise ses dagues que pour tuer.

Tout petit mensonge de rien du tout. L’homme qui avait goûté à la miséricorde avait été pendu pour trahison envers son Baron, pas tué par sa dague. Mais c’était juste parce qu’elle n’avait put l’atteindre qu’au bras.

Je ne veux pas te tuer. Il est donc impossible que j’utilise une de mes dagues contre toi.
Et si tu as ta fierté, tu ne partiras pas sans ce duel, Chevalier. Je t’ai défié. Les règles de Chevalerie t’obligent à me combattre. J’insiste !

Insinuerais tu que je sois incapable de te battre sans dague ? Tu as bien dit que j'étais une excellente Maistresse d'armes, non ?

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Simonin

avatar

Nombre de messages : 1222
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Simon D'Albizzi dict Simonin
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Dim 30 Mar 2008 - 17:37

La petite, plus impétueuse que jamais, remettais le chevalier à sa place.
Le regard figé, la posture droite...le blond était bien concentré et froid en ce moment de doute... Sur il était inconscient du risque qu'il avait proposé, sur au fond de lui il était persuadé qu'elle ne céderai pas, mais bougre de dieu, il ne voulait pas la blesser.
Tout fulminer dans sa tête,les pauvres petites neurones qui avait prit le rythme mainois, avait d'un coup du mal à se reconnecter assez rapidement. A en croire que ces mainois de malheur lui avait déteint dessus.

Elle mériterai le même sort, il en avait le pouvoir ,et la capacité, les idées méchantes semblaient d'ailleurs plus facile à trouver que les autres, mais qu'importe, que faire dans des moments comme celui-ci ?

Le chevalier réfléchissait, comme il en avait perdu l'habitude, pendant que la peste rajoutait..


Insinuerais tu que je sois incapable de te battre sans dague ? Tu as bien dit que j'étais une excellente Maistresse d'armes, non ?


Ce fut la parole de trop, l'italien réputé pour sa patience, faisait ressortir un gène maternel qu'il n'appréciait guère, et qui marquait son impétueux défaut caché : L'honneur.
Le rouge monté au joue du blondinet , alors que son regard se noircissait...

Trop,

Trop,

S'en était trop !

D'un dédale sans limite, perdant ses considération passés pour la demoiselle qu'il admirait, il resta immobile et prit la parole.


Quand cessera tu d'être impétueuse ! Tes arguments ressortent quand ils t'arrangent n'est ce pas ?
Tantôt ton âge, tantôt tes capacités, il va falloir faire un choix. Tu es plus compétente que la moitié réunis de cette forteresse, je le dis et l'affirme, mais assumes tes décisions, et Prouve le. Bas-toi comme si j'étais ton ennemie, ne retiens pas tes coups et prouve ce dont tu es capable.
J'ai horreur de l'arrogance comme je peux l'exprimer ainsi mais prouve tes dires et si par malheur je te blesse, je ne pourrai mettre mes talents à tes services, c'est toi l'infirmière ici.


D'un geste de fougue il se retourna, elle avait menti et s'en était rendu compte...a voir si lui aussi savait mentir... le médecin militaire qu'il était avait vu bien des choses, et une blessures se soigne mais qu'importe...

Sur les nerfs, il marchait de dos. Cachant ses faiblesses, son essoufflement, ou encore la peur qu'il avait... Il n'était que peu fier, mais l'honneur avant tout. Laissant toute manières de cotés il fixait à présent la jeune femme, certainement comme jamais il ne l'avait regardé. Mais qu'importe.Le duel avait commencer.
D'un ton légerement ironique, esquissant un sourire plus que moqueur, il continua de jouer avec son alter-ego surdimensionner pour le coup.

Alors, qu'attend tu, prend ta lame bâtarde et démontre ton art ! je t'attend sagement ici même.

Laissant son sourire de coté, il sortit sa lame une bonne fois pour toute et se mit en garde de le couronne, bien adaptée à l'état actuel du personnage..

L'ego redescendait, le calme revenait sur les tempes italiennes, le combat allez débuter...



[ Mes excuses pour le retard ma Zaza ]

_________________
Simon d'Albizzi dict "Simonin"
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=313
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Dim 30 Mar 2008 - 20:55

Zalina ne put retenir un petit sourire en voyant le rouge monter aux joues de son Frère. Aurait elle touché une corde sensible ?
Pour une fois, c’est son adversaire qui s’énervait avant elle.

Et c’est parti pour la ribambelle de reproches habituels. Gamine arrogante, capricieuse… et patati et patata. Elle l’écoute d’une oreille plus que distraite tout en ponctuant son discours d’un long soupire.
La seule chose qu’elle demandait, elle, s’était de mourir. Ce n’était pourtant pas compliqué à comprendre. Et là-dessus, elle était loin d’être compétente, puisque toujours en vie alors que tant étaient déjà partis. Alors que l’on ne vienne pas lui casser les oreilles avec ses soit disant compétences et capacités !

Il voulait qu’elle assume ses décisions ? Très bien, il n’allait pas être déçu.
Après tout, elle n’avait plus rien à perdre. Elle avait déjà renoncé à famille, titres, terres et amant par convictions ou principes. Ou juste par stupidités selon beaucoup. Mais elle avait prit ses décisions et s’y était tenue.
Il ne lui restait plus que sa vie, sans aucune valeur. Et cette colère qui la rongeait un peu plus chaque jour.


Je ne suis plus infirmière. C’est Cerri désormais.
Tu veux que j’assume mes choix ? Très bien. Sache que je l’ai toujours fait. Quelqu'en soit les conséquences. Je t’ai défié et ne compte pas retenir mes coups.
Tu n’as pas intérêt à les retenir non plus !


Finalement, il n’avait pas fallu longtemps pour que la jeune fille se mette en rogne. Quelques mots la faisant encore passer pour une gamine sans cervelle y avaient suffit.
Toujours cette mauvaise habitude à s’emporter pour un oui, pour un non. Habitude qui lui coûtait bien souvent bleus, hématomes et autres désagréments de défaites aux duels. Mais elle l’a toujours assumé et ne revient jamais sur ses décisions.

Ce duel serait peut être à mort. Et il valait mieux que ce soit le chevalier qui garde l’avantage. Zalina s’était de nouveau laissée entraîner par cette colère qui l’envahit depuis ses 5 ans. Plus de gentille Zaza, plus de gamine capricieuse, juste une tigresse qui veut en finir avec tout.
Incapable de réfléchir à quoi que ce soit, elle sortit sa lame courte du sol et se jeta sur l’Italien. Estoc droit en avant, direction le flanc dextre du Chevalier.
Et un cri presque inhumain pour le prévenir de l’attaque imminente.


Raaaaaaaaaaaaaa !!!

Les dés sont jetés, qu’Aristote le protège et la rappelle enfin.

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Dim 30 Mar 2008 - 20:59

Pas de soucis Simon Wink

Donc dés de 12, avantage de +1 pour toi Very Happy
C'est parti mon kiki !
Zalina a effectué 1 lancé(s) d'un (12.) :

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Simonin

avatar

Nombre de messages : 1222
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Simon D'Albizzi dict Simonin
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Dim 30 Mar 2008 - 22:44

Citation :
11+1=12 vs 7 , Simonin touche.

La haine...

Enfin il pouvait lire une expression de rage dans les yeux de la peste...
Adolescente pur race qu'elle était au fond d'elle , face à la belle femme au caractère trempée qu'elle paraissait.
Chacun possédés de fine corde qu'il suffisait de tirer, que la haine monte et envahisse un corps sain, inerte et maladroit dépourvu de sens sans le sentiment qui le domine et l'anime.

Ainsi un sentiment domine chez chacun, mais n'en pas pour autant le seul. Au grès des situation il change et virevolte, à créer des surprise, ou a donner force, nul ne le contrôle, mais tous le subisse.

L'italien, de la sérénité et du calme habituelle, avait donc laissé place à la hargne, ou peut être la colère qui remplacer peu à peu l'honneur qu'il arborait.

Longtemps il avait entendu parler, que le meilleur des chevaliers était celui qui ne laissait paraître aucun sentiment. Mais depuis peu, il avait une toute autre définition du bon soldat.
Au fil des jours et des candidatures, il avait vu de nombreuses personnes sans personnalités ni sentiments dominant...et a chaque fois qu'il cherchait en eux un talent chevaleresque, il se heurtait à un gros tas de conneries...Plus haut et penchés encore que la Tour de Pise...

Ou résidait donc la force de chacun ?
Peu importait vraiment, Simonin ne le savait encore...

Dans la rage qui parcourait ses yeux, il écoutait la peste fulminer...En ce moment précis, elle le haïssait à n'en douter, des paroles vile et méchante comme il venait de prononcer, ne pouvait qu'affecter le coeur d'une enfant...bien qu'elle ne le soit plus vraiment, et qu'il savait bien plus que tout que la jeune femme face à lui pouvait lui mettre la racler de sa vie, Il savait qu'elle verrait dans son regard, l'image d'enfant qu'il lui portait.Il allait sûrement le regretter.

Je ne suis plus infirmière. C’est Cerri désormais.
Tu veux que j’assume mes choix ? Très bien. Sache que je l’ai toujours fait. Quelqu'en soit les conséquences. Je t’ai défié et ne compte pas retenir mes coups.
Tu n’as pas intérêt à les retenir non plus !


Sourire narquois au lèvre, tenant sa position il l'attendait...

Jeunesse et vitalité s'élancèrent alors contre l'italien. Lame en avant, rage en main, Zalina porter alors son premier coup. A première vu un coup sur le flanc droit, mais la fougue qu'elle avait, réservée bien des surprises.
Le chevalier pourtant prévenue distinctement de la portée du coup, avait bien plus dans l'idée..

Le cri de la belle résonnait encore dans l'air, que Simonin pensait déjà au rire qu'il allait faire résonner à son tour..

Un simple pas de coté et le tour était jouer, tout était simple à n'en douter.
Elle pouvait encore feinter mais qu'importait, elle était dépassée. D'une rotation il tournait déjà sa lame pour frapper dans le dos de la poitevine.

Tel le moment au ralentis de tout les films d'actions, ou le gentil combat le méchant à main nue,façon Chuck Norris, la scène se profilait.

Les deux coups était ainsi partit, d'une rapidité sans précédents, l'un attaqué et l'autre esquivait le coup choisissant, peut être à tort, la base droit, pour plus d'appui dans sa contre-attaque.

Aucun doute tout était à présent joué, l'Italien, confiant, s'appuya sur sa jambe gauche pour commencer entamer son coup bâtard.
L'esquive du chevalier était alors réussi, laissant la peste en bien mauvaise posture...certainement mal équilibrée, mais surtout, dos à son adversaire.


_________________
Simon d'Albizzi dict "Simonin"


Dernière édition par Simonin le Sam 5 Avr 2008 - 15:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=313
Simonin

avatar

Nombre de messages : 1222
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Simon D'Albizzi dict Simonin
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Dim 30 Mar 2008 - 22:45

Simonin a effectué 1 lancé(s) d'un (12.) :

C'est partit comme on dit ^^

_________________
Simon d'Albizzi dict "Simonin"
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=313
Simonin

avatar

Nombre de messages : 1222
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Simon D'Albizzi dict Simonin
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Sam 5 Avr 2008 - 15:57

Simonin a effectué 1 lancé(s) d'un (12.) :

_________________
Simon d'Albizzi dict "Simonin"
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=313
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Sam 5 Avr 2008 - 16:16

4+1 = 5 et pour moi ce sera....
Zalina a effectué 1 lancé(s) d'un (12.) :

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Sam 5 Avr 2008 - 17:23

Rater… Elle venait de le rater d’une bonne distance. Elle était passé à coté de lui sans le frôler.
Trop en colère, trop de haine et pas assez réfléchie. Attaque lamentable qui ne devait se reproduire. Zalina avait décidé de montrer au Chevalier qu’elle n’était plus une gamine. Mais elle continuait à se comporter comme telle. Maistre Guillaume l’avait pourtant mis en garde. Il faut qu’elle grandisse ! Et la consommation intensive de soupe ne suffirait pas.

Simonin passé, que faire ? Si elle s’arrête à son coté, elle sera sans défense le temps de se remettre en position. Trop long, trop risqué.
La jeune fille continua sa course de plusieurs pas et ne s’arrêta qu’une fois hors de porté de la lame adverse. Se retourner en vitesse et éviter l’attaque de l’Italien.
Une fois de nouveau face à son adversaire, elle se mit en garde mais n’avança pas. Se calmer d’abord. Réfléchir avant de foncer tête baisser droit devant.

Devenir une dame froide et insensible en quelques secondes ? Impossible.
Même s’il y avait déjà des mois qu’elle se sentait vide, sa colère et sa haine reprennent trop vite le contrôle sur son manque d’envie de tout… même de bière Flamande.
Elle ne pourrait devenir une adulte réfléchie assez vite pour remporter ce duel. Il fallait trouver une autre solution… Réfléchir, vite et bien…
Et se souvenir des conseils du Commandeur Guilhem : Il ne faut pas dominer sa colère, mais la dompter, l’utiliser plutôt que la combattre en s’épuisant. La théorie, c’est bien beau, restait à trouver comment le mettre en pratique.

Encore réfléchir, et vite, très vite.
Son regard croisa celui de l’Italien. Des souvenirs d’une nuit bien plus pluvieuse que ce jour en la taverne de Ryes lui revinrent en mémoire. Souvenirs d’un Chevalier pas si solide qu’il voulait le laisser paraître. Elle était peut être une petite fille, mais lui n’était pas un roc inébranlable.
La Cavalière ne put retenir un sourire en y repensant. Il lui avait fait très peur cette nuit là. Mais cela restait un « bon » souvenir de complicité qu’ils avaient partagés. Une sacrée nuit. Il y avait si longtemps maintenant.
Tout le monde a ses doutes et ses peurs, ses peines et ses fantômes. Il faut vivre avec ou mourir avec. Zalina avait choisi la seconde option dès son enfance. Mais ne parvenait pas à atteindre son objectif. Ce n’était pas défaut de l’effleurer à plusieurs reprises et de foncer tête baissée dès qu’elle le pouvait, encore il y a quelques secondes. Mais son corps était plus résistant qu’elle ne l’espérait. Il guérissait à chaque fois. Son corps du moins. Le reste était détruit depuis longtemps.

Plus de colère contre l’Italien. Elle avait été mise en fuite par son envie d’en finir.
Mais pour en finir, il fallait engager le combat contre le Chevalier. Et surtout le pousser à bout. Il retiendrait ses coups s’il s’apercevait qu’elle ne se battait qu’à moitié. Il fallait qu’elle tape comme si elle voulait le tuer pour le pousser à en faire autant. Et l’énerver…


Très bien, Chevalier. J’admets, je me suis laisser emporter. Mais je ne commettrais pas cette erreur une seconde fois.
Cette fois ci je suis prête et tu vas souffrir.


Regard de haine qui fait place à un regard de défi, presque amusé.
Laissant sa garde, elle s’avance de nouveau vers son adversaire, mais en marchant posément cette fois, et tente un coup de taille sur son épaule gauche.

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   Sam 5 Avr 2008 - 17:28

Rooo, je ne sais plus comment on fait le lancé de dés Embarassed
Zalina a effectué 1 lancé(s) d'un (12.) :

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Rp ] Sur les traces du passé..   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Rp ] Sur les traces du passé..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur les traces du passé !
» Des traces du passé, et de la porte des âmes... (pv Lilith)
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Royal des Chevaliers de la Licorne :: Ryes et les environs de la Forteresse :: La région de Ryes :: Les champs-
Sauter vers: