Ordre Royal des Chevaliers de la Licorne


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Plage de Ryes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Mackx

avatar

Nombre de messages : 1013
Grade : Cavalier
Date d'inscription : 10/09/2007

Feuille de personnage
Nom: Maxime d'Alesme, dict Mackx
Rang de noblesse: Vicomte, Seigneur
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Lun 1 Sep 2008 - 16:52

Crotte de bique, en regardant les résultats des autres, je me suis rendu compte que je m'étais planté de dé ... Donc, je retire 2 points à chacun de mes dés.
Enfin bref, de toute façon, je n'avais pas gagné et je n'ai toujours pas gagné ^^


Bon, l'écuyer n'avait pas été le plus prompt à arriver à l'endroit où se déroulerait la course et en fait, euh ... il avait plutôt été le dernier à arriver ...
Enfin bref, dès que le départ fut donné, il talonna Sam qui partit comme une fusée, gérant en tête de la course aux côtés d'un autre cavalier que Mackx n'eût pas le temps de regarder à cause de sa concentration vis-à-vis du sol. Concentration bien puérile vu que sur le sable sa jument - non habituée à cette texture - ralentit brusquement l'allure et se fit dépasser par un bon nombre d'autres chevaux.

Bon ben tant pis se dit le poitevin, ce sera pour une autre fois. Et il démonta sur la plage, manquant de se tordre une cheville en arrivant au sol ... erreur de débutant ... mais cela passa vite et il n'en souffrit point.

_________________
Mort et pis c'est tout !


Dernière édition par Mackx le Lun 1 Sep 2008 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Lun 1 Sep 2008 - 16:52

Le membre 'Mackx' a effectué l’action suivante : Lancer de dés

'12' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
liagan

avatar

Nombre de messages : 726
Grade : Ecuyer
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Nom: Liagan
Rang de noblesse: Artisans
Rôle/grade: Escuyer

MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Lun 1 Sep 2008 - 22:04

Liagan était toujours sur Solanon. Celui-ci avec de l'eau juqu'aux genoux. Liagan tira d'un costé sur la sangle et le fit ramener sur le sable chaud. Les autres cavaliers, frères et soeurs de Liagan qui fut derrière, arrivèrent, les uns après les autres. Zalina, quand à elle arrivé il y a peu, prit le chemin vers des arbes, descendit et attacha la monture qu'elle montait. C'est donc ici lieu, où elle se trouvait qu'allait se dérouler le petit repas que le bon vieux René, Kékidi, revenut il ny'a guère longtemps à Ryes, avait préparé.
Bulvai était déjà installé, et Liag le vit fair un trou dans e salle et y inserer un objet que Liag ne pouvait identifié à cause de l'intensité du soleil, qui percutait sur le sable fin.
Ethan, Mackx arriva, et eux aussi se dirigèrent vers Zalina. Mackx faillit tombé, ou faire je ne sais quoi, mais il se rattrapa, puis vint la pupille. Elle n'avait point galoper, chose normal, étant enceine, mais c'était aussi une forme de sagesse, que de se raisonner.
Il ne manquait plus que frère Gamling, il ne devrait plus tardé. Liagan se dirigea vers les arbustes et descendit de Solanon, qui eut droit à moultes carresses, et enfn l'attacha. Puis il se rapprocha du petit groupe, et s'exclama:


_Ahhh, débourrer peut estre ennuyeux, mais celà en vaut la chandelle, galoper avec ces créatures de Dieu, quel délice. Zalina, cette monture mérite d'aller au combat malgré son poid léger. Enfin, ça sent bon, nostre bon vieux René, n'a point perdu la main, bien que celà ne fait qu'un an que je ne le connais.

Liagan leur sourit et attendit la suite des évènements.

_________________
Champenois
Ex-Lieutenant Mainois
Ex-Médaillé de l'ordre du mérite Mainois
Médaillé de la Croix du Mérite Royal de troisième Rang,




Dernière édition par liagan le Lun 1 Sep 2008 - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Lun 1 Sep 2008 - 22:55

Ils arrivèrent au lieu indiqué, la pupille repris ses esprits, elle regarda le paysage si apaisant, puis descendit seule personne lui avait proposé de l'aide, on entendit un craquement, son dos craquait souvent avec un ventre plus lourd.

Tout le monde s'installa avec joie, la joyeuse famille se réunissait autour d'un encas, c'était cela qui était appréciable à la Licorne, une famille...La jeune femme s'en construisait une.

Elle attacha son cheval, caressant avec bonheur sa jument, puis vint s'assoir avec eux, une odeur délicieuse se dégageait du panier, Nennya allait approcher sa main, mais se rappela que ce n'était pas très poli de piquer, pourtant la gourmandise, la faim, la pupillé était en plein dedans!Qu'avait elle envie?De sucreries...elle en faisait quand elle avait le temps à Vignats, s'entrainant aux arts culinaires.

Elle regarda ses frères et sa soeur, c'était une excellente idée pour les connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
liagan

avatar

Nombre de messages : 726
Grade : Ecuyer
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Nom: Liagan
Rang de noblesse: Artisans
Rôle/grade: Escuyer

MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Lun 1 Sep 2008 - 23:39

Liagan était toujours assis, entrains d'humer la bonne odeur. Le paté de campagne, qu'est ce que c'est bon, et cette bonne odeur ne faisait qu'accroitre la faim de Liagan. Peu à peu les élèvent arrivèrent, le petit repas allait bientot commencer.

Nennya fut la dernière à se joindre au petit groupe. Il se souvint de sa parole, qu'elle fut issue de la famille d'un chevalier de l'Ordre, se nommant Alcaln, il ne savait point celà.


[...]on est fort chez les Blackney[...]


Il se rapprocha discrètement de la pupille et lui adressa la parole

_Tout va bien soeur? Ce doit estre dur d'estre à cheval avec un combattant, ou une combattante dans le ventre.
Tout à l'heure tu m'as dis qulelque chose que je n'ai pu oublier, tu as dis estre une Blackney, tues donc issue de la mesme famille que le Chevalier Errant Alcaln? Pardonnez ma piètre curiosité, mais je ne savais point que
Ryes regroupait des familles nobles.
A ce propos, suis-je au bout des mes suprises? Y'a t-il d'autres famille noble ici céant à Ryes?
Pardonne moi que de t'importunez, tu préfèrerais peut estre mangé plutot que de contenter ma curiosité.

Ce n'était point l'habitude de Liagan, que de poser moultes questions, importunez les autres, mais au moins, il connaitrait un peu mieux ses frères et soeurs. Et puis, il fallait encore attendre Frère Gamling, espérons que rien ne lui soit arriver de grave.

_________________
Champenois
Ex-Lieutenant Mainois
Ex-Médaillé de l'ordre du mérite Mainois
Médaillé de la Croix du Mérite Royal de troisième Rang,


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mar 2 Sep 2008 - 12:17

Peu de bruits au milieu de ses frères, la pupille se sentait timide à nouveau, Liagan s'approcha et lui posa de nombreuses questions, cela intrigua la jeune femme, mais elle répondit avec joie:

-Je suis la fiancée d'Alcalnn Blackney et également sa pupille.Je me sent Blackney même si je ne sais si je suis à la hauteur

Elle n'en dit pas plus sur le fait qu'elle était enceinte de lui sans être mariée, Aristote la punirait pour cela.

-Il y a de grandes familles en ces lieux, regarde autour de toi:frère Mackx, soeur Zalina...bientôt frère Bulvaï. Cela ne veut pas dire qu'être noble donne aussi l'âme d'un chevalier, cela s'acquiert avec de nombreuses difficultés.Mon frère sache que jamais tes questions ne m'importuneront, on apprend en posant des questions.Et toi tu as des terrs à ton nom?

Nennya voulait aussi en savoir plus sur ses frères, elle était curieuse de leur parcours, Liagan s'interessait suvent à elle, et cela était appréciable elle ne se sentait plus invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mar 2 Sep 2008 - 12:19

Il partait de la fin, il arriva au dernier kilomètre à la fin. La rage montait en lui alors que le chemin s'élargissait et que les cavaliers devant lui lançait leurs montures au galop. A présent le chemin élargit offrait à Gamling la possibilité de partir à vive allure en espérant réduire l'écart qui ne cessait pas de s'allonger entre lui et le reste du groupe. Gamling retrouva le même équilibre que précédemment aux haras et talonna plusieurs fois Jupiter afin que celui-ci aille au maximum de ses capacités. Bien que la nervosité soit bel et bien présente il parvint a réduire l'écart petit à petit jusqu'à ce qu'il dépasse certaines personnes, Zalina, Mackx, Nennya ... Il était à présent au cœur du groupe. Les derniers mètre qui les séparaient de l'arrivée fur sans doute les plus difficiles, Jupiter peina à conserver sa vitesse sur la plage sableuse et tout espoir de victoire s'envolèrent bien vite. Malgré un effort considérable la fierté de Gamling en prit un coup mais au fond de lui il s'y attendait, son seul réconfort d'être arriver parmi en même temps que le reste du groupe. Le jeune homme posa pied à terre, où plutôt dans l'eau, il guida Jupiter par les rênes et fit quelques pas sur la plage songeur. Au loin les discussions fusait mais un mot retira Gamling de ses pensées ... "viande". Tout fut bien vite oublier à l'idée qu'il allait pouvoir manger un bout et se remplir l'estomac. Il guida Jupiter et rejoins le groupe lentement, l'eau à la bouche.


[excusez si j'ai mis un peu de temps, c'est la reprise du boulot
cheers ]


Dernière édition par Gamling le Mar 2 Sep 2008 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mar 2 Sep 2008 - 12:19

Le membre 'Gamling' a effectué l’action suivante : Lancer de dés

'10' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
liagan

avatar

Nombre de messages : 726
Grade : Ecuyer
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Nom: Liagan
Rang de noblesse: Artisans
Rôle/grade: Escuyer

MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mar 2 Sep 2008 - 16:28

Liagan était assis sur le sable il ne fallut point longtemps à celui-ci pour rentrer son pantalon en lin miteu, qui avait beaucoup de petits trous. Puis Nennya répondit à ses moultes questions.
Cependant, une nouvelles fois quelques choses le turlupinait.


[...]bientôt frère Bulvaï[...]

Et Zalina finit par lui poser une question à son tour, le dialogue s'instaurait entre Liag et Nennya, il s'apprenait à ce connaitre, après tout, comment faire connaissance, si ce n'est à ce moment, où le calme et la tranquillité régnait en maistre, ne cédant point la place à la Guerre, ou pire aux corvées de Zalina, qui fort heureusement d'parès ses frères et soeurs, Liag n'avait jamais gouté à celles-ci.

Et toi tu as des terrs à ton nom?

_Eh bien, je ne sais point si tu le sais, sans doute nan, je ne suis qu'un simple paysans, e un miteux artisan. Mes ancètres furent des serfs, servant la lignée des Thibault de Champagne. Je n'ai point de terres, en revanche, mes parents avaient une petite maisonnet, avec quelques vignes où il produisait du vin pétillant. Mon déménagement va commencer, et je m'en vais retourner sur la maisonnet de mon enfance. Bien entendu maintenant, tout doit estre en friche, et ce doit estre les petites créatures à huits pattes qui dirige ma petite maison, et les lièvres mon peu de vigne.

J'espère que celà répond à ta question. Et puisque les miennes ne t'importunes point, bien que je ne vais point abusé de ta patience, il me reste une derniere question. Tout à l'heure, pourquoi as-tu dis:
[...]bientôt frère Bulvaï[...]

Il y a un mariage qui se prépare?


Liagan regarde sa soeur, étant absorbé dans le dialogue, il en avait mesme oublier la faim.

_________________
Champenois
Ex-Lieutenant Mainois
Ex-Médaillé de l'ordre du mérite Mainois
Médaillé de la Croix du Mérite Royal de troisième Rang,


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mar 2 Sep 2008 - 22:00

Psycho avait vu passer plusieurs de ses frère et sœurs au grand galop sur le chemin qui menait à la plage. Il se réjouissait de les rejoindre et de pouvoir partager une si belle journée.

C’est donc quelques minutes après les derniers arrivés que Psycho arriva à son tour un pain sous le bras, un saucisson et une bouteille de vin dans les mains.

Arrivé en vu du groupe des Licorne il leur dit haut et fort :


Heureux de vous voir là mes frères, quelle bonne idée ce pique-nique.

Après quoi il s’installa à même le sable tout prés du groupe.

J’ai des provisions de secourt, je ne savais pas s’il y en aurait assez.

Disant cela il les déposa afin que tous puis s’en servir.

Alors voyons ce que notre Peste a prévu à manger ?

Psycho se servi alors un peu de viande séchée et du pâté qu’il étala généreusement sur du pain.

Bon appétit à vous mes frères.

Puis croquant allègrement dans sa tartine il observa l’océan et laissa traîner ses oreilles écoutant les bribes de conversations ici et là.
Revenir en haut Aller en bas
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mar 2 Sep 2008 - 23:08

Zalina ne put retenir un sourire en entendant son filleul la qualifier de formidable. Il avait encore à apprendre le petit…
Elle attacha Tornado et lui enleva la selle. Il serait plus à son aise pour se reposer avant le retour. Puis elle alla étaler les préparations de Kékidi sur le sable et attendit le reste de l’équipe.

Psycho était devenu invisible. Elle l’avait pourtant bien aperçut tout à l’heure ?
Ethan s’était mis à l’aise sans se soucier du regard des Dames du groupe. C’était une bonne chose. Ce n’était pas un homme, mais un Frère. Il n’y avait pas de raison de faire de chichi entre eux.


La douche était bonne Ethan ?
Rassures toi, je ne me moquerai pas trop de toi. Toi tu es resté en selle en arrivant dans l’eau…


Zalina rougit de honte en repensant à la précédente promenade dans ces lieux. Finalement, c’était aujourd’hui de très bons souvenirs, même si elle ne riait pas du tout ce jour là.
Ce qu’elle pouvait se sentir vieille à ressasser tous ces souvenirs, ces moments passés avec des personnes désormais disparues.
La Peste soupira et se força à revenir au présent. Pic nique sur la plage avec les écuyers et hommes d’armes. Mackx, Ethan, Bulvaï, Nennya, Gamling, Liagan et Psycho qui se cachait Aristote seul sait où.
Liagan et sa question l’aidèrent à sortir complètement de ses pensées.


Zalina, cette monture mérite d'aller au combat malgré son poid léger.

C’est un bon cheval, je te l’accorde. Il est très bien pour les déplacements, les joutes, les missions légères… Mais il se fatiguerait trop vite à devoir transporter homme, armure et matériel sur un champ de bataille.
Il n’est pas né pour cela. Cela n’enlève rien à sa valeur. Chacun à sa place en ce bas monde. Celle de Solanon n’est pas sur le front. Il est plus utile et efficace ailleurs.


La Cavalière surprit le regard de la Normande sur les plats. Amusée, elle se souvint de Liagan qui était prêt à se laisser mourir de soif si elle ne lui donnait pas l’autorisation de boire l’eau qu’il avait sous le nez. Nennya allait elle être aussi timide que lui ?

Vas y Nennya. Si tu attends que ces ogres mangent tout pour te servir, tu vas avoir faim un bout de temps.
Moi, j’ai faim.


Sans attendre d’avantage, Zalina attrapa un bout de viande séché et commença à manger.
Une bonne occasion d’écouter les « élèves » parler entre eux.

La conversation tourna rapidement autour de la Chevalerie et de la Noblesse. Rassaln, Rhuyzar ou Guillaume leur aurait expliqué tout cela tellement mieux qu’elle… Il y a pourtant une petite chose qu’elle voulut préciser. Liagan semblait de plus en plus croire qu’il fallait être noble pour devenir Chevalier et que c’était pour cette raison qu’il était Homme d’armes. La Peste lui rappela donc un des principaux enseignements qu’elle avait reçu des anciens.


La seule noblesse qui compte au sein de notre Ordre, c’est celle du cœur.
Les titres et couronnes n’apportent aucun avantage à la Licorne. Un Duc peut être Homme d’armes et un roturier Chevalier. Tout dépend de leur travail, de leur investissement, de leur initiative, de leur autonomie…
La Licorne compte d’ailleurs quelques Chevaliers qui ne possèdent pas de couronne. Le Commandant Simonin par exemple. Le Capitaine Deny a également été anoblie que par son adoubement par le Grand Maistre. Idem pour le Capitaine Wanou. Et ce ne sont pas les seuls. Tous de Grands Chevaliers et de Grands Hommes
.

Avant qu’elle est eu le temps de démêler la conversation entre Nennya et Liagan qui semblaient partis sur un malentendu de « famille », Psycho se décida à les rejoindre.
Il lui rappela d’ailleurs qu’elle n’avait pas souhaité un bon appétit avant d’avaler sa viande.


Bonjour Psycho. Contente de te revoir.
Pardon pour tout à l’heure. Nous sommes passé un peu vite à coté de toi pour te saluer.


Bon appétit à vous tous…
Puis moi j’ai rien prévu du tout. J’ai juste passé commande pour un pique nique pour dix à Kékidi ce matin. Je ne pense pas que l’on manquera. J’espérais que d’autres viendraient aussi nous rejoindre en voyant mon mot en salle d’armes… Mais il est encore assez tôt.

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mer 3 Sep 2008 - 11:58

De nombreuses questions venaient à la tête de Liagan mais aussi à celle de la pupille, elle eut l'autorisation de se restaurer, et fit un sourire quand elle mangea un bout de pain, cela manquait de confiture mais bon elle s'en contenterait, c'était surtout le bébé et pas elle qui était gourmande...

Bulvaï se marier???arf non il ne pouvait déjà être père et maintenant le mariage avec sa dame blanche n'était pas dans ses prévisions. Pourtant la pupille aurait voulu qu'il convole en noces, mais son frère était déjà un errant avant l'heure.


-Non point de mariage mon frère, juste un annoblissement de frère Bulvaï par Alcalnn. Ce jeune fougueux va avoir la chance de posséder des terres.

Elle jeta un énorme clin d'oeil à son adorable petit frère.

-Liagan peu importe de quelle famille du vient, tes terres, même modestes, sont des terres de coeur, des terres ou ton travail sera toujours récompensé par la récolte. Que tu es un vaste domaine ou un simple carré de terre cela s'équivaut.Il faudra que tu viennes m'aider alors Vignats, ma terre, a besoin encore de bons bras pour la rendre productives, je serais ravie de t'y accueillir.

Un morceau de viande dans la bouche elle dit:

-Bon apétit à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Zalina

avatar

Nombre de messages : 3962
Grade : Chevalier
Date d'inscription : 21/11/2006

Feuille de personnage
Nom: Zalina
Rang de noblesse: Damoiselle de Haisnes et de Colombiers
Rôle/grade: Bachelière

MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mer 3 Sep 2008 - 13:17

Pendant que Nennya donnait les explications à Liagan, Zalina attaque une tranche de pain recouverte d’une bonne couche de pâté. Kékidi avait encore une fois réussi sa mission du pique nique.
Une fois sa tartine avalée, la Peste jeta un coup d’œil aux écuyers. Liagan et Nennya faisaient connaissance, mais les autres étaient bien silencieux. Ils étaient hors de la forteresse, en pleine nature et sans haut gradé. Une bonne occasion de discuter en toute simplicité. Alors allons-y pour la curiosité mal placée. Espérant dérider les calmes et les aider à s’intégrer, l’Assistante ouvrit le feu.


A propos de mariage, pour quand est le tien Nennya ?
Bulvaï n’est donc pas marié ? Et les autres ? Vous avez une famille qui vous attend quelque part ?
Gamlin, tu viens d’arriver. Qui es tu ?


Ca, c’est LA question piège. Question qu’elle détestait entendre autant que poser. Mais une bonne question pour l’aider à se présenter et peut être se trouver des points communs, hors la Licorne, avec ses Frères présents. Rien de tel pour créer des liens.
Après, ils auraient quartiers libres jusqu’en fin d’après midi. Un peu de repos bien mérité après une dure matinée.

Zalina prit même un peu d’avance. En attendant les réponses, elle s’allongea sur le dos et ferma les yeux. Elle avait envie d’écouter, pas de voir. Puis ne serait pas contre une petite sieste après ce repas, une fois que les conversations se seraient tues.


[HRP : je reviens lundi soir.
Nous sommes sur une plage tranquille, il fait beau et vous avez quartier libre. A vous de jouer et amusez vous bien Wink ]

_________________
En deuil et à la recherche des triangles... disparue, morte, qui sait... Contactable uniquement par mail
Revenir en haut Aller en bas
http://colombiers.forumperso.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mer 3 Sep 2008 - 15:18

Gamling vint s'asseoir avec le groupe composé de ce qui serait désormai ses frères et soeurs. D'un naturel peu bavare il ne parlait que très peu sauf si cela en vaille vraiment la peine. Il se servit donc à son tour de quelques nourritures en commençant par la viande, aliment préféré de Gamling. Il mangeait en silence, absorber par ses pensées tant dis que parmis le groupe les discutions fusées sur divers sujets. Mais Zalina ne tarda pas à s'adresser à lui, lui posant une question sur lui même, surement pour pouvoir mieux le connaitre car il est vrai que de part sa discretion beaucoup était ceux qui le connaissait bien mal même le fréquentant au quotidien. Pour faire simple Gamling expliqua vite fait, bien fait, son passé et son présent.

Et bien je suis le fils de Altania de Montéléger et donc petit-fils de Charles de Savigny-sur-Orge dict Strakastre si ça vous parle plus.. Je suis un grand militaire en quelque sorte, j'ai était dans de nombreux ost à toutes sortes de fonctions, puis il y a plusieurs mois déjà dans les saintes armées ou j'ai appris un semblant de la chevalerie ..

De l'ordre des chevaliers Francs il en gardait de bons souvenirs, comme de moins bon. Comme par exemple sa démission qui fut un bazare épouvantable ou surtout cette croisade qui tourna mal ... Ces souvenirs moins bons il tentait malgré tout de les oublier pour ne se souvenir que des bonnes choses, depuis cette croisade il faut dire que Gamling avait beaucoup changé. Gamling poursuivit :

C'est donc pour ça que j'ai choisis de rejoindre La licorne par la suite. J'étais toujours vécu dans le sud du royaume et j'ai posé bagages il y a quelques semaines dans l'Armagnac et Comminges afin d'y retrouver de la famille et de voir du pays.

Sur le visage de Gamling se dessina un léger sourire, il ne voyait quoi ajouter pour le moment. Si ils connaissaient un semblant de sa vie lui ne connaissait rien des autres individus, à peine arrivait-il à se souvenir de leur nom. Mais il avait tout le temps devant lui pour apprendre à les connaître et s'intégrer à ce groupe souder d'après ce qu'il en avait vu les premiers jours, a force de cours comme celui-ci et de discutions dans l'enceinte de la forteresse il ne doutait pas qu'il ferait de nombreuses connaissances. Il finit par adresser une question à l'intention de Zalina.


Et vous, longtemps que vous êtes ici, je veux dire dans la licorne ?
Revenir en haut Aller en bas
liagan

avatar

Nombre de messages : 726
Grade : Ecuyer
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Nom: Liagan
Rang de noblesse: Artisans
Rôle/grade: Escuyer

MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mer 3 Sep 2008 - 16:16

Liagan était toujours assis avec le petit groupe. Psycho venait d'arriver, Lagan le salua d'un signe de main. La dernière fois qu'il l'avait vue, ce fut au poste de Garde, mais aujourd'hui c'était différent.
Il y avait de plus en plus de conversation, et Zalina elle aussi parla, et ce fut pour répondre à Liagan.
Solanon, était de plus trop léger, elleavait raison, mais il avait bel et bien sa place, dans ce bas monde comme dsiait Zalina. Ensuite, elle lui répodit à nouveau, mais ce fut sur la noblesse.


La seule noblesse qui compte au sein de notre Ordre, c’est celle du cœur.
Les titres et couronnes n’apportent aucun avantage à la Licorne. Un Duc peut être Homme d’armes et un roturier Chevalier. Tout dépend de leur travail, de leur investissement, de leur initiative, de leur autonomie…
La Licorne compte d’ailleurs quelques Chevaliers qui ne possèdent pas de couronne. Le Commandant Simonin par exemple. Le Capitaine Deny a également été anoblie que par son adoubement par le Grand Maistre. Idem pour le Capitaine Wanou. Et ce ne sont pas les seuls. Tous de Grands Chevaliers et de Grands Hommes.


_La Noblesse du coeur, l'on dit que je la possède, c'est donc un bon point pour l'Ordre.Vous estes nobles, mais cependant, vous ne profitez point de vos titres, point comme certains gamins, qui vous crachent dessus, entourer de dix gardes, alors que vous avez été au lavoir pour laver les habits. Eux que vous ayez la noblesse du coeur, ils s'en fichent. Mais, grace à vous, je sais maintenant ce qu'est la vrai Noblesse, celle du mérite, du coeur, et nan de l'héritage.


Il fit un sourire à Zalina, Liag ne savait point si c'était l'environnement, mais sa timidité disparaissa peu à eu, et le comble il fit un sourire à Zalina, alors qu'ordinairement, il aurait demander la permission de le faire... Liagan prit le pain, le rompit, et prit de la viande séchée. Et fit de mesme pour le paté de campagne. Ce devait estre l'air frais, de la mer qui devait l'affamé. Puis, ce fut autour de Nennya, de lui répondre:

-Liagan peu importe de quelle famille du vient, tes terres, même modestes, sont des terres de coeur, des terres ou ton travail sera toujours récompensé par la récolte. Que tu es un vaste domaine ou un simple carré de terre cela s'équivaut.Il faudra que tu viennes m'aider alors Vignats, ma terre, a besoin encore de bons bras pour la rendre productives, je serais ravie de t'y accueillir.

_Et bien ma chère soeur, je serais ravis que de venir sur ton fiefs, et d'aider tes serfs à rendre plus productive ta terre, si ces des vignes donc, ça me rappellera mes souvenirs d'enfance, où j'aidais mon père, à vendanger le raisin.
Et j'allais oblier, félicitations frère Bulvai poru vostre annoblissement, que richesse et productivité puisse estre présent sur vos terres.


Il mangea son morceau de pain, avec du paté de campagne, bigre que c'était bon. Pendant qu'ils festoyaient, frères et soeurs, Zalina posa une autre question.


A propos de mariage, pour quand est le tien Nennya ?
Bulvaï n’est donc pas marié ? Et les autres ? Vous avez une famille qui vous attend quelque part ?
Gamlin, tu viens d’arriver. Qui es tu ?



Gamling répondit à Zalina. L'Homme d'Arme que Liagan avait reçu au poste de Garde, était en faite un grand Militaire, d'après ce que pouvait ouîe Liagan. Ca a du lui faire bizarre de l'acceuil que Liag lui avait fait.
Et Gamling lui posa une question


Et vous, longtemps que vous êtes ici, je veux dire dans la licorne ?

_Et bien frère Gamling, celà fera un an dans 5 ou 6 jours, je ne sais plsu très bien. Ce fut en an de grace 1455, au mois de Septembre, le 8, j'ai encr gardé, ma missive d'adhésion de l'Ordre. Par ailleur, pardonne mon acceuil au poste de Garde. Quand on a l'habitude comme frère Psycho, ça va, mais pour la première fois, celà peut estre désagréable.
Quand à ta questin Zalina, et bien, je vais aussi y répondre.

Autrefois, je vivais dans la maisonnet de mes parents, aux alentours de Reims, puis à l'age de mes 13 ans, une famine vint en Champagne, celle-ci se répandit dans les villages comme la Peste. Faute d'une bonne récolte de blé. Mes parents décédèrent, je fus donc seul. Me donnant les dernières miches de pains qu'ils possédaient avant de décédé, puis j'erra dans la Royaume. Je suivais le soleil couchant, et au bout d'un mois d'errance, et de jeune, je m'installa à Laval. Au premier lieu, dans une cabane en bois abandonné, sans doute, une planque de chasseur laissa là, à l'abandon. A l'age de mes 16, quand j'obtenu ma majorité, je pus me permettre de travaillé, et à force, je réussi à avoir un champs de blé., et une petite bicoque. J'avais mesme trouvé l'amour, nous allasme nous marrié, et avions eu un garçon et une fille. Je me souviens encore de leur prénom, Liaran pour le garçon, et Lyra pour ma fille. De plus, cette année là, je m'engagea dans l'armée, et au bout de 9 mois, j'obtins mes galons de Lieutenant. Ensuite, vint la premiere Guerre contre la Bretagne. Je revins saint et sauf, mais ma tendre ne se fit point épargné. Elle fut décédé, et je me retrouvais seul à élever mes enfants. J'initias mon fils aux maniements des armes, enfin je lui montrais, il était trop jeune, et à ma fille, mon peu de talent pour la viande, qui heureusement, j'ai amélioré.
Ensuite, nous partasme faire un petit voyage avec des amis pour me faire oublier ce triste évènement. Cet alors, que la Peste s'abbatit sur un village de Normandie. Mes enfants, trop jeunes n'eut point la chance de survivre. Je rentrais immédiatement à Laval. Je fis un enterrement avecce qu'il me restait, pour honorer mes enfants dans leur voyage. Je sais qu'Aristote veille sur eux, ce que je n'ai point su faire. Ensuite j'abandonna le poste de Lieutenant de l'Armée Mainoise, bien que je fus récompenser par la médaille du Mérite Mainois. Alros que je fus proche de me lancer dans le crime pour vivre, j'eux, je ne sais plus comment, l'idée d'entrer dans un ordre, pour me faire pardonner, en offrant mes services à celui-ci. Je me rendis à la marie, et là, je vis les ordres reconnut. L'Ordre de la Villeneuve me tentait bien, mais je ne sais point comment, je me suis plutot diriger vers la Licorne. Il me restait un peu écus dans ma bourse, je payais un bout de parchemin, ainsi qu'un pigeon et écrivit, êit estre à messire Kratos, ou Alerik, que j'eusse connut, en étant dans l'Armée. Je ne me souviens plus à qui fut adressé ma lettre, toujours est-il que j'eus une réponse positive, et me voici parmis.
Pour finir ma tyrade, j'ajouterais que depuis quelques mois, ma vie reprend un sens, et c'est bien grave à vous. Je peux dire que j'ai retrouvé une famille, et des plus appréciable, d'ailleurs.


Liagan, ayant la gorge sèche, but de longue gorgée d'eau fraiche, et entamma son pain et sa viande. Puis se tourna vers ses frères et soeurs.
_ Euh, j'espère avoir répondu à ta questions Zalina, quand à vous autres bon appétit.

[Désolé du long poste, mais j'étais inspiré^^]

_________________
Champenois
Ex-Lieutenant Mainois
Ex-Médaillé de l'ordre du mérite Mainois
Médaillé de la Croix du Mérite Royal de troisième Rang,


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mer 3 Sep 2008 - 22:57

Bulvaï écoutait les un et les autres parler, il surveillait en même temps la température du vin. Il prit du pain de la viande et mangea de bon cœur, l'air marin, la chevauchée lui avait ouvert l'appétit. Il écoutait ses frères et sœurs parler, Psycho qui était venu les rejoindre, Sa sœurette préférée Nennya qui annonça l'anoblissement de l'écuyer demandé par Alcalnn puis Bulvaï faillit s'étrangler lorsqu'elle le regarda : dans ses yeux il pu voir une étrange lueur lorsqu'elle le regarda et prononça le mot mariage. L'écuyer avait déjà été marié, mais le mariage se résumait pour lui à une mauvaise expérience. Il repensa soudainement à son ex-épouse défunte.

J'ai été marié une fois, nous étions inséparable, oui toujours ensemble … jusqu'à ce qu'on se marie, à partir de là nos chemins ont pris des directions différentes et le mariage nous a séparé au lieu de nous réunir. La pauvre est morte malade dans une chambre d'une auberge d'Embrum, à dire vrai, même si nous étions séparés, je fus très peiné, qu'Aristote l'ait en sa sainte garde.

Il resta un instant le regard perdu puis continua.

Aujourd'hui comme beaucoup de frères, mais je ne l'ai pas fait exprès, c'est une dame blanche qui tourne autour de moi ! elle aussi voudrait le mariage ! arf ! vivement la prochaine guerre, durant cette période, elle n'y pense pas, mais je sens que je vais me faire avoir !

L'écuyer se mit à rire puis croqua de bonnes dents dans le morceau de viande puis avala le reste du bout de pain qu'il tenait, il prit son couteau et tranche un bout de pâté qu'il posa sur un bout de pain avant de l'engloutir tout en écoutant Gamling et Liagan narrant ce qu'ils avaient déjà vécus, c'était peut-être cela la richesse de l'ordre, des frères et des sœurs de tout horizon, de toute catégorie sociale et venant de différents endroits du royaumes.

Bulvaï tira la bouteille du sable et posa la main dessus, elle semblait fraîche, il débouche la bouteille et la porta à ses lèvres et bu quelques gouttes juste pour évaluer la fraîcheur du vin. Satisfait il but une gorgée avant de passer la bouteille à Liagan pour qu'il boive et qu'il la fasse tourner

Il est frais à souhait ! ce vin est fameux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Mer 3 Sep 2008 - 23:28

La discussion était entamée entre les frères et soeur, Nennya regarda avec interrogation dame Zalina, une question dont la pupille ne s'attendait pas, elle rougit de plus belle:

-Mariage prévu dans un mois normalement, quand je serais annoblie par mon lieutenant.

Parler mariage avec un ventre rond, Nennya craignait les regards...la punition d'Aristote commencait à se profiler, la grossesse était à risques.
Elle laissa parler ses frères, Gamling se présenta sous les ordres d'un "Strakastre", Nennya en avait entendu parler en Armagnac, mais il n'inspirait guère confiance à la jeune femme.Les questions fusaient c'était une bonne chose.Liagan se livrait totalement, il avait une famille, une famille disparue...et maintenant sa famille était les licorneux, cela raviva des souvenirs dans sa tête.


-Liagan, tu sais bien que tu pourras toujours compter sur les licorneux.Et c'est pas pour labourer que je veux t'accueillir mais pour visiter et profiter de mon domaine.

Bulvaï commenca son histoire, Nennya la connaissait déjà mais elle trouvait cela regrettable que son petit frère n'épousaille pas sa dame blanche.Mais pourquoi les licornes se marriaient avec des dames blanches?Etaient elles robustes, jolies à en mourir plus que les autres femmes?La pupille se demandait toujours ce qu'elles avaient en plus?

-Les dames blanches doivent avoir un pouvoir de séduction.

Dit elle en plaisantant. Bulvai servit du vin, mais Nennya préféra l'eau, elle ne supportait plus l'alcool, et avec cette belle journée elle ne voulait pas finir au fond du lit.La pupille chipa de la viande séchée en compensation
Revenir en haut Aller en bas
Ethan NEWTON

avatar

Nombre de messages : 3328
Date d'inscription : 22/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Ethan Newton
Rang de noblesse: Chevalier
Rôle/grade: Lieutenant Commandeur Diplomate

MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Jeu 4 Sep 2008 - 11:58

Ethan avait sourit à la réflexion de Zalina sur sa douche forcée.
Il lui avait semblé percevoir comme un changement sur le visage de sa sœur … elle prenait des couleurs … était-ce le fait de le voir ainsi torse nu ? Non cela n’était pas possible … certainement autre chose …

Il s’assit sur le sable aux côtés des autres, et se permit de se servir d’un peu de pain et d’un morceau de viande séchée.
Les conversations allaient bon train, et il les écoutait en silence.
Et comme de bien entendu, le chapitre de la noblesse refit son apparition …
Que pouvait-on bien avoir à faire qu’untel possédait ceci ou cela, était le fils de celui-ci ou de celui-là ?
Comme l’avait souligné Zalina, ce n’était pas ses aïeux ou ses possessions qui faisaient d’une femme ou d’un homme ce qu’il était, mes ses propres actes.

Qu’ils s’épousaillent donc tous entre nobles … qu’ils s’échangent titres et terres … qu’ils se flattent et se congratulent les uns et les autres …
Bien qu’il les écoutait avec attention, cette conversation n’avait que peu de sens pour lui.
Lui qui ne possédait rien, qui venait de nul part et irait là où il ne savait pas encore.

Après la guerre, il avait tenté de rejoindre sa famille à Albi, mais il n’y avait rien retrouvé.
Tout semblait avoir grandement changé. Seule Nane, sa sœur de cœur l’avait accueilli.
Il avait tout de même déménagé tous ses maigres biens de Narbonne pour s’installer dans le Comté de Toulouse, espérant y reconstruire quelque chose.
Mais tout semblait détruit, de l’amour fraternel qu’il avait laissé en partant il ne restait que des cendres.
Etait-ce lui que la guerre avait tant changé, ou bien était-ce son absence qui avait engendré l’oubli ?

De cet état de fait, il en avait tiré une conclusion bien personnelle.
Peut importe ce qui pourrait désormais lui arriver, il continuerait à servir l’Ordre.
Si seul il devait demeurer, même ici, au milieu de ses sœurs et frères, il aurait au moins un but.
Avec la permission de TT, il avait donc entrepris d’étudier dans la voie de l’Armée, la seule qui lui semblait à sa portée et qui pouvait potentiellement aider l’Ordre.

Il croqua dans son pain et se remit à écouter les conversations avec un peu moins d’attention … quelque peu perdu dans ses pensées …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Jeu 4 Sep 2008 - 23:25

Psycho écoutait avec plus ou moins d’attentions les discussions en cours. Soudain il fut attendrit, puis peiné par l’histoire de Liagan, puis celle de Bulvaï. Tout deux avaient déjà perdu femme ou enfant. Psycho se dit qu’il avait bien de la chance de ne pas encore vécue une si pénible expérience. Mais il sourit de nouveau quand Bulvaï fini par dire qu’il sentait qu’il allait se faire épingler.

Zalina posa des questions ouvertes à tous les présents, Psycho lui ne dit pas grand-chose, n’ayant que peut de famille.


Pour ma part je n’ai pas de famille de sang. Mis à part ma fiancée en Flandres… et encore, je ne sais même pas si elle m’attend toujours. Voilà bien 5 mois que je ne l’ai vu, et encore je n’ai dû la voir que deux ou trois mois sur l’année passée.

Il regardait toujours dans le vague, ou plutôt dans les vagues… Le visage sombre durant quelques secondes.

Quand enfin Psycho eut fini sa tartine il bu une grande rasade d’eau et se leva toujours le regard vissé sur la grande étendue d’eau. Il sembla hésiter, puis fit quelque pas dans le sable.
Il regarda ses frères et sœurs, puis de nouveau la mer. S’avançant toujours l’écume des vagues s’échouait maintenant sur ses bottes.

Soudain il fit un bond en arrière le visage illuminé. Il quitta ses bottes ses bas et sa chemise. Puis courut en direction des vagues et plongea la tête la première.

Il ressorti de l’eau euphorique et dit :


Il y a bien une décennie que je ne me suis pas baigné dans la mer, alors qui me rejoint ? Ca fait vraiment beaucoup de bien.

Il replongea et sortant de nouveau la tête de l’eau il dit riant :
Alors vous venez ou restez là à griller sur la plage avec vos odeur d’écurie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Ven 5 Sep 2008 - 9:00

De la route du Nord, Bayard avait décidé de suivre la plage pour revenir vers Ryes. Alors que son cheval trotinait le long du littoral, et que Bayard rêvait, perdu dans ses pensées, il entendit des bruits de voix, de rires...

Il se souvint alors de l'affichette en salle d'arme, le cours équestre suivi d'un pique-nique. Ce devait être ces frères et soeures qui piquniquaient sur la plage... Bayard allait mener son cheval vers l'intérieur des terres, pour ne pas les déranger, lorsqu'une voix se fit entendre en lui "Ah non! Tu vas pas encore rester seul dans ton coin, comme d'habitude! C'est une chance de faire leur connaissance!"

Il descendit de sa monture, et la menant par la bride, approcha du groupe. Ils mangeaient et discutaient, il vit aussi Psycho, qui invitait les autres à venir prendre un bain de mer...


- Bonjour, bien que l'après-midi soit déjà fortement avancée, puis-je me joindre à vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Ven 5 Sep 2008 - 11:33

Nennya sourit, voilà que Psycho se déshabilla et fila droit à l'eau. Elle grelota rien que de le voir, elle devait être froide, mais cela la tentait d'y aller aussi, alors elle se leva, retira ses vêtements, laissa libre sa longue chevelure, tout le monde pu voir son ventre légèrement arrondit, et elle fila direct à l'eau.

Les premières vagues étaient glacées, le vent lui fit hérisser le poils du dos et des bras.Arrivée au ventre l'eau était si froide qu'elle resta au bord, regardant son frère nager. Elle tourna la tête pour voir si les courageux licorneux allaient faire de même, elle fit signe de main, op op tous à l'eau!Certains avaient l'air perdu dans leurs pensées, les licornes étaient des doux rêveurs.

Le vent frappait Nennya au visage, un réveil difficile pour la pupille, des moments avec ses frères elle aimerait en avoir plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Ven 5 Sep 2008 - 13:38

Bulvaï était tenté de s'allonger et faire une bonne sieste tranquillement à l'ombre, le visage caressé par un doux vent, bercé par le bruit régulier des vagues qui s'échouaient sur la plage. Il regardait Psycho et Nennya dans l'eau, mer ou sieste ? sieste ou mer ? Puis une voix stoppa sa réflexion :

- Bonjour, bien que l'après-midi soit déjà fortement avancée, puis-je me joindre à vous ?

Frère Bayard venait d'approcher


Ah frère, bien sûr, mets ta monture à l'ombre et assied toi. Lui tendant la bouteille de vin déjà bien entamée. Il doit rester également un peu de pain et de viande dans le panier qui est à coté de Zalina.

Puis tel un diable sortant de sa boite il se leva, de gestes vifs, il enleva ses bottes, ses bas puis sa chemise et couru rejoindre Psycho et Nennya. Il entra dans l'eau en courant puis lorsqu'il eut de l'eau jusqu'à la taille il plongea et ressortit quelques pas plus loin, proche de sa sœur. Il s'approcha d'elle.

C'est bien ce qu'on m'a dit : c'est salé !
Revenir en haut Aller en bas
liagan

avatar

Nombre de messages : 726
Grade : Ecuyer
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Nom: Liagan
Rang de noblesse: Artisans
Rôle/grade: Escuyer

MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Sam 6 Sep 2008 - 0:12

Les discutions allaient bon train, il faisait chaud, et Liag avait eu l'idée d'aller se baigner, mais n'osa point puisque c'était l'heure du repas. Liag avait finit sa tranche de viande, et un nouveau frère fit son interruption, pendant que Psycho, courait à l'eau. Il était motivé le Psycho, aujourd'hui, c'était lui le farouche, vif comme il était. Et Liag s'empressa de rajouter.

Psycho le Farouche!!!!


Liag rit, et salua Bayard. Il avait envie d'allé se baigner, puisque les frères et soeurs commençaient à se baigner, mais Liag était intriguer par cette masse de liquide bleu, qui de temps à autres s'ondulaient, le bleu laissant place à un blanc, sur le bord de mer.
Liag hésita, et se déshabilla, mais hésita pour rentrer dans l'eau. Il avait envie de venir avec ses frères et soeurs, il aimait ça se baigner, mais dans les lacs, ou les fleuves, mais là, c'était très diffrents...
Bref, Liag resta là assis, dévétue, et ne sachant pourquoi, il ne pouvait faire un pas de plus, sans doute la peur de cet océan bleu, qu'il n'avait jamais vu, et où les Grecs pensaient que c'était le vide...



[Désolé du petit poste, mais avec la reprise des cours, plus le sport, j'ai moisn de temps qu'en vacance...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Sam 6 Sep 2008 - 16:00

Bayard remercia Bulvaï, fit un petit signe de la main à Psycho et Nennya, salua Liagan et les autres frères et soeures présents. Zalina semblait faire la sieste et il se dit qu'il valait mieux ne pas la réveiller. Puis, ayant mis son cheval à l'ombre, il prit une rasade de vin.

Psycho avait l'air vraiment bien dans l'eau, normal avec cette chaleur... Bayard lui aussi adorait nager. Il n'hésita pas longtemps, enlevant bottes, bas, pantalon et chemise, et alla rejoindre ses frères à l'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   Sam 6 Sep 2008 - 16:37

Psycho s’était mis à barboter tranquillement après avoir appelé les autre. Ce fut Nennya qui fut la première à le rejoindre, il en fut soulagé, au moins il ne resterait pas là seule dans l’eau même si elle semblait n’y pénétrer que jusqu’à la taille.
Elle fut rapidement suivit par Bulvaï d’une humeur taquin.
C’est alors que Psycho entendit une voix, venant de la plage, qu’il reconnu aussitôt.

Alors Liagan ? Elle est trop froide pour toi ? Le farouche aurait-il peur de l’eau ?
Psycho rit fort, si bien qu’une vague le surprit et le submergea. On vit alors Psycho ressortir la tête de l’eau les yeux écarquillés et essayant de récupérer son souffle.
Pardi ! Elles sont vicieuses ces vagues là.
C’est alors qu’il aperçu Bayard au milieu du groupe. Il répondit à son signe de main accompagné d’un sourire. Il été heureux de croiser l’autre écuyer Flamand. Ils ne s’étaient que peut croiser jusqu’à maintenant, à Ryes comme en Flandres. Et cela il le regrettait, mais comptait y remédier.

C’est alors qu’il eut une idée. Il s’approcha de la plage afin d’être entendu de tous.


Hey !?! ça vous dirait une course relais ? Une partie se déroulerait sur la plage et l’autre, pour les plus courageux, dit-il provocateur, dans l’eau.
On pourrait vu notre nombre faire trois équipes de trois.

Psycho se mit à réfléchir alors sur la façon d’organiser les choses… il dit alors :

La Peste une objection ?Elle ne sembla pas répondre, Qui est partant ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Plage de Ryes   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Plage de Ryes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Plage de Ryes
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes
» Seul sur la plage (libre)
» Suicide et combat sur la plage.
» Reviens de la plage avec Victoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Royal des Chevaliers de la Licorne :: Ryes et les environs de la Forteresse :: Ryes, les champs et les abords de la forteresse-
Sauter vers: