Ordre Royal des Chevaliers de la Licorne


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cours d'armes d'hast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ethan NEWTON

avatar

Nombre de messages : 3328
Date d'inscription : 22/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Ethan Newton
Rang de noblesse: Chevalier
Rôle/grade: Lieutenant Commandeur Diplomate

MessageSujet: Cours d'armes d'hast   Sam 14 Mar 2009 - 20:27

Ça y était, le grand jour était arrivé ! Après plus de cinq long mois à parcourir les routes du Royaume pour escorter sa Majesté Lévan et sa cour, le dernier jour de cet hiver si long et glacial allait se solder par son premier cours. Il n’avait eu aucun moment à lui lors de sa précédente mission, pour pouvoir ne serait-ce que penser à la façon dont il devait s’y prendre pour assumer sa nouvelle responsabilité. Cerridween l’avait tanné plusieurs fois pour qu’il accouche d’une idée et qu’il la mette en application. Ses deux contraintes étaient que ce cours devait porter sur les armes d’hast, et qu’il soit donné aux femmes et hommes d’armes de la Licorne. Mais combien étaient-ils en fait ?

Rentré depuis peu en la Forteresse, Ethan avait donc commencé par se rendre à la bibliothèque de l’Ordre pour prendre connaissance des parchemins concernant chacun des Licorneux. C’est avec stupéfaction qu’il constata que les femmes et hommes d’armes étaient plus de vingt. Il parcourut avec attention chacun des manuscrits, et dû se rendre à la triste évidence qu’il ne connaissait qu’une poignée d’entre eux. Tout d’abord Charles, qui l’avait accueilli avec Zarhoc au premier jour de son arrivée en la Citadelle. Sylvie, qui fut sa première duelliste, et dont il se souvenait encore comment ils s’étaient tous deux amusés. Raianui et Gamling, qu’il avait déjà eu quelques jours sous ses ordres pendant l’escorte, et pour la quasi-totalité de sa durée en ce qui concernait Littleguss. Flaiche, aux mains duquel avait été confiée Akane lors de leur retour épique pour son accouchement. Et pour en terminer, Sirbalian, dont il n’avait plus entendu parler depuis qu’il avait mis les pieds à Ryes. Cela faisait vraiment peu à vrai dire, mais il allait s’attacher à remédier à cela grâce à ce cours.

Avant de déterminer des modalités du cours, Ethan avait entrepris de rafraîchir ses connaissances sur les armes d’hast. Depuis que les hommes avaient créé la guerre, nombreuses étaient les armes qui avaient été inventées. D’une branche d’arbre à la pointe durcie au feu, à celle prolongée d’un morceau de silex taillé, ces armes avaient souvent été prépondérantes dans les combats, même si depuis elles avaient grandement évolué. Et c’était les hommes d’armes qui étaient en charge de la confection et du maniement de ces fameuses armes dites d’hast. La veille, il s’était rendu à Ryes pour s’enquérir des marchandises qui lui étaient nécessaires pour son cours. Un menuisier, un forgeron, un tonnelier et un cultivateur l’avaient grandement aidé pour lui fournir tout ce dont il avait besoin, et il l’avait rapporté au devant des douves, à proximité du pont levis. Vérifiant que rien ne manquait, il avait couvert le tout d’une toile de tente pour éviter de tenter les curieux, et en avait confié la surveillance aux gardes de service avec ordre que personne ne s’en approche.

C’était donc en ce dernier matin d’hiver qu’il s’était soustrait de très bonne heure à un sommeil agité par la cogitation. La journée semblait à même de se vouloir annonciatrice des meilleurs hospices. Un soleil rougeoyant pointait à l’horizon, et nul nuage ne semblait vouloir venir en troubler le scintillement. La température inhabituelle, s’annonçait plus que chaude et la sueur allait certainement ruisseler sur tous les visages. Il s’était vêtu de ses braies et d’un simple gilet sans manches, puis s’était sustenté de fruits et de viande séchée. Bien que le cours se passerait aux abords de la citadelle et donc sous la surveillance des guetteurs, Ethan s’équipa tout de même de l’épée qui lui avait été remise par Guillaume lors de sa première intronisation, on ne savait jamais ce qui pouvait arriver. Ce serait d’ailleurs là la seule marque de son appartenance à l’Ordre puisqu’il ne prit même pas sa cape et encore moins l’écu reçu des mains de Rhuyzar. Il n’était pas là pour faire valoir son rang, mais pour délivrer un cours. Il s’empara de trois outres qu’il remplit d’eau fraîche, et se dirigea vers le poste de garde où il salua Mackx et Gamling. Une fois passé les herses et le pont levis, il s’installa à proximité de l’emplacement qu’il avait choisi pour y déposer ses accessoires et s’y assit en tailleur, profitant de la chaleur délivrée par les premiers rayons du soleil …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sepa

avatar

Nombre de messages : 1049
Date d'inscription : 14/09/2008

Feuille de personnage
Nom: Sepa Von Strass
Rang de noblesse: Seigneur de la Croix de Bléré
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Sam 14 Mar 2009 - 22:13

Sepa se leva du dortoir, il logeait à Ryes depuis sa prise de poste au poste de garde. Aujourd’hui cas exceptionnel, il ne prenait pas ses fonctions et allait assister au cours de l’Errant Ethan, il ne l’avait jamais croisé au par avant, ni au poste de garde, ni ailleurs. Grand début en ce jour où les rayons du soleil faisaient s’éclaircir le dortoir, c’était son tout premier entrainement à la Licorne et première fois qu’il voyait ce Chevalier Errant. Il espérait que ce cours soit aussi distrayant et intéressant que lors du débourrage de Valafar au Haras des Taureaux Furieux. Bien que le froid avait été présent, avec les activités proposés, il avait été très vite réchauffé au bout de quelques minutes à nettoyer son premier box mais bon rien de dire de plus lorsqu’il avait essayé d’habituer Valafar avec la selle.

Fini de repenser à tout ça, il devait vite se préparer pour ne pas être en retard lors du début du cours. Lui qui aimait porter les couleurs de sa famille : le noir et le jaune, cette fois, il y renonça vu les rayons du soleil qui était là. Cela allait être une bonne journée bien chaude mais peut être un peu trop vu l’entrainement. Enfin suer ne faisait de mal à personne bien au contraire, il aimait bien, au moins, on ne pourrait pas lui reprocher de ne pas se donner à fond s’il transpire. Il avait hâte de savoir ce qu’allait lui réserver clairement cette entrainement, il savait juste que ça concernait les armes dites d’hast. Il en avait que très peu utilisé et depuis les retrouvailles de sa véritable famille, il ne quittait pu l’épée de son père qu’il lui avait été légué. Changer d’armes ne faisait pas de mal, au moins si en bataille, il se faisait ôter son épée, il pourrait utiliser une autre arme pour se protéger.

Depuis quelques mois, l’activité reprenait dans Ryes, bien que Sepa n’avait pas pu participer à l’escorte Royale, il avait prit part lors de la mobilisation pour la peste dans le Limousin et la mission en Guyenne puis vers Toulouse, ça lui avait fait plaisir de voyager avec ses frères et sœurs, bien qu’ils n’avaient pas tous le même statut, durant le voyage, ces différents grades ne s’étaient pas faire ressentir sauf lorsque l’on leur donnait les ordres mais quoi de plus normal, les supérieurs donnent les ordres et les autres appliquent. Ensuite tout revenait comme si de rien était et discussion et entraide entre tous les niveaux était de rigueur, pas de prise de haut au plus grand bonheur de l’Homme d’Armes.

Sepa était enfin prêt, épée à la taille, il ne la quittait jamais puis ensuite, il passa à la taverne pour se remplir un peu l’estomac et surtout se prendre quelques gourdes d’eau bien fraiche pour l’entrainement. Il en demanda même un peu plus au cas où si ses frères et sœurs n’avaient pas le temps de passer par là. Il était assez bien chargé lorsqu’il prit la direction pour aller au lieu dit. Le soleil tapait de plein fouet sur la Forteresse et l’Homme d’Armes se dit qu’ils allaient tous en bavé, pas à cause de la difficulté mais surtout à cause de la chaleur torride qui était arrivé du jour au lendemain sans prévenir. Faire un entrainement au soleil était fort agréable mais à ce point, c’était peut être un peu trop. Enfin, ils allaient devoir faire avec, ce n’était qu’une légère difficulté en plus à passer. Il arriva enfin à l’endroit indiqué, il essaya de trouver un endroit où il y avait un peu d’ombre pour y déposer les gourdes, en se retournant il aperçut un homme en tailleur. Etait ce un Homme d’Armes, il n’avait aucune distinction pour dire qu’il était minimum Escuyer, enfin bon, il était dans la Forteresse donc c’est qu’il y était autorisé. Sepa se dirigea vers lui puis une fois à une distance raisonnable de l’Errant, il le salua :


Bonjour, vous venez certainement pour l’entrainement du Chevalier Errant euhhhh, Ethan si je me souviens bien de son nom. Je me présente, je suis l’Homme d’Armes Sepa.

Sepa ne se lança pas dans son nom de famille et tout ce qui va avec. Il était trop impatient que les autres arrivent pour commencer l’entrainement. Il regardait souvent autour de lui pour voir si ses frères et sœurs ne venaient pas.

_________________

2duels: 1victoire(Niark)/1 défaite(Flaiche)
Revenir en haut Aller en bas
http://fiefsepa.actifforum.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Sam 14 Mar 2009 - 22:28

Promenade autour des sveltes coulisses et brûlantes alcôves de la fortification. Nomade au tâtonnement d'un mortel, çuila même qu'il avait essayé de requérir un coup ses indications conclues. Çuila qui pourrait, par bonheur, lui produire ce dont il avait nécessité. Nécessité qui, éventuellement, saurait tranquilliser maux et talions, l’appliquant sans doute décisivement dans le concret des zigs.

Ou le trempant irrémédiablement dans cette création fantastique et tenaillée où il subvenait depuis d’interminables semaines.

Redressé dessus l’enceinte de Ryes, souhaitant par là spéculer d'une vision compréhensive sur les banlieues, implorant pour reconnaître le juvénile Chevalier Errant, l’individu fourra son attention, qui sur le haras, indiscrètement dépeuplé, qui sur le bois circonvoisin. Dans une des prairies couronnant la fortification, une ombre s’isolait. Un individu, indiscrètement, professant Dieu seul savait quelle charge assidue. Seule une chose rapportait à l’Homme d’armes. Ce scalpe, flavescent, brûlant, se dissociant sur les couleurs cendrés et délavés de cette épilogue d’hibernation.

Rétablissant appréhension, réunissant cran et cœur, il recommença le layon opposé, diminuant les marches de lithiase, considérables et indestructible, assez pour résister à l’escalade d'une division en armure, maintenant un hiatus ponctuel aux glacés et rudes remparts, rattrapant halètement et résistant contre les élancées désagréables.

Espérons qu’il soit infiniment là lorsqu'il atteindrait l’extérieur. Espérons qu'il lui produira ce qu'il quêtait. Espérons que... Involontairement, son gant se coula en deçà son épaisse pelisse bleu, son auriculaire entourant l’escarcelle de lanière unie à sa cordelière. Escarcelle quasi inutile, las, mère de tous ses talions et craintes.

Pressant le trot, il remonta à nouveau coulisses et couloirs, pour incessamment croiser la cour de la forteresse, après, distançant sans une phrase la pair d’entrées de Ryes, administrant une faible attention à l'homme d'armes de guet, il se conduisit, haletant, en pâture à de farouches amertumes, vers le point où il avait pu distinguer l’ombre d’Ethan Newton.
Revenir en haut Aller en bas
Flaiche

avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 15/11/2007

Feuille de personnage
Nom: Flaiche
Rang de noblesse: Baron
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Mer 18 Mar 2009 - 8:35

Marchant d'un pas sur le long des murs de la forteresse, Flaiche fixait son regard à l'extérieur de celle ci, plus précisément dans les champs qui entouraient l'édifice, devant s'y rendre pour une cours. Son premier cours. Depuis son retour à la forteresse, le médicastre attendait cela avec impatience, et avait été un brin désabusé en constatant que le cours de la maistre d'arme allait être réservé aux seuls écuyers. Il y avait cependant postuler, celle ci ayant laissé une possibilité pour les hommes d'armes. Elle l'avait alors contacté par courrier, ne pouvant finalement le prendre dans son cours, mais lui avait assuré qu'il y aurait bientôt de quoi faire pour eux aussi. Pour sur, la forteresse ne manquait pas d'activité possible. Il avait laissé le poste de garde au profit de l'infirmerie, bien plus dans son domaine de compétence. La réorganisation de celle ci n'était pas aisé. Les fiches médicales étaient éparpillées et non classées, les produits et le matériel n'étaient pas aussi bien rangés que cela aurait pu l'être, et rien n'était répertorié, on ne pouvait donc savoir ce que l'infirmerie comptait sans en connaitre l'endroit par habitude.

Flaiche s'était donc attelé à la tache. Certes, il était pointilleux et tatillon. Il aurait pu faire en sorte de s'habituer lui même à l'endroit afin qu'ainsi il s'y retrouve, cela dit, il serait profitable à tous qu'un rangement plus étudiés soit mis en place. Ainsi l'on pourrait retrouver par la logique tout ce que l'on cherchait, que l'on soit nouvellement affecté à l'infirmerie ou que l'on soit comme la responsable, surement une grande habituée des lieux.

Flaiche s'arrêta un instant sur les remparts, regardant le ciel. Ce dernier jour d'hiver promettait d'être chaud. Très chaud même. Le ciel était dégagé, il n'y avait pas d'air pour rafraichir un peu le soleil lourd qui dardait déjà ses rayons, chauffant déjà air comme terre malgré l'heure encore matinale. L'entrainement dans ses conditions risquait de les faire baver et suer. Son coté médicastre prenant le dessus, il se demanda si leur professeur avait prévu ce qu'il fallait d'eau pour pallier aux efforts sous une chaleur torride. Pour sur il ne devait pas s'attendre, comme tous d'ailleurs, à un jour aussi chaud. Il avait pu cependant tout comme Flaiche s'apercevoir que la journée allait avoir un climat lourd peu propice à l'entrainement. La fatigue se ferait plus vite sentir, boire serait capital. Il serait dommage de tomber dans les vapes pour cause de déshydratation le jour même de leur premier entrainement.

Faisant un crochet par l'infirmerie, il prit quelques outres de peau qu'il remplit d'eau, les liant fermement avant de reprendre le chemin de Ryes. S'approchant du lieu de rendez vous, il salua Sepa d'un sourire et d'un signe de tête. Son premier adversaire de duel depuis son retour. Il avait beaucoup apprécié se combat, ayant trouvé un adversaire à sa mesure, ayant pas mal profité de sa chance pour remporter le duel.
Il ne connaissait pas la seconde personne, se disant qu'il devait s'agir d'un homme d'arme arrivé récemment. Il le salua également, puis se dirigea vers Ethan.


Bien le bonjour cher professeur. Homme d'arme Flaiche pour vous servir, il me semble que nos routes se soient déjà croisées cependant.

Excusez si manque a mes devoirs mais la journée allant être à mon avis très chaudes, j'ai pris la liberté de ramener quelques outres d'eau, ne voulant voir l'ensemble des hommes d'armes finir à l'infirmerie, car alors je ne pourrait m'en charger, étant sans aucun doute dans la même situation qu'eux.


Léger sourire du médicastre, il montra les outres qu'il avaient apporté, constatant que Ethan avait apportés lui même 3 outres.

Arf, je vois que je ne suis pas les seuls à avoir été prévoyant sur cette petite chose. Voila mon anxiété de médicastre déjà pas mal rassurée. Tant mieux, de toute façon nous n'aurons jamais trop d'eau.
Bien, j'attends vos consignes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Mer 18 Mar 2009 - 12:29

Une belle journée s’annonçait, enfin. Enfin car Gamling avait passé le plus clair de son temps sur les routes du royaume et dans le nord où régnait un hiver glacial. Du moins pour Gamling tous les hivers était glacial, de ce fait une saison particulièrement désagréable. Sans doute était-ce de là que venait son humeur justement désagréable. Mais son humeur s’améliorait à mesure qu’il voyait le soleil monter dans le ciel sans qu’aucun nuage ne l’obscurcisse. Malheureusement, même si ce qu’il faisait lui plaisait, il lui restait un poste à tenir, il pouvait rester à l’extérieur pour profiter des quelques rayons de soleils si rare en cette saison, mais il ne pouvait pas en revanche vaquer à un quelconque loisir comme le ferait tant d’autre, par exemple se promener des les environs de la forteresse.

S’il attendait une visite, ou n’importe quelle autre chose qui le change de l’attente, il rencontra Ethan, Chevalier errant, qui d’ailleurs ne manqua pas de saluer la petite équipe du poste. Il sortait de la forteresse et allait.. Faire quoi d’ailleurs ? De toutes manières cela ne le regardait pas, il veillait un point c’est tout, ce que faisait les gens au dessus de lui – il n’y avait d’ailleurs que des gens au dessus – ne le regardait aucunement. Il le laissa aller et le regarda s’éloigner non sans se poser quelques questions, et puis c’était sa vie, il faisait ce qu’il voulait ! Cependant il finit par comprendre bien vite le pourquoi… 20 Mars ? oui, ils étaient bien le 20 mars et l’homme d’armes se souvint du cours obligatoire destiné aux hommes d’armes.

Quelques formalités plus tard, on lui accorda de quitter son poste pour rejoindre Ethan et ainsi suivre l’entrainement qu’il proposait. Armes d’hast ? Oui c’était cela. Gamling en avait vu bien peu et il en avait jamais tenu, préférant la lance classique. Au moins ce cours promettait de lui en apprendre beaucoup sur ce sujet étant donné qu’il ne savait rien à la base. Il franchit la herse et rejoint le petit groupe, quelques premiers hommes d’armes, oui il les connaissait tous, comme l’instructeur d’ailleurs. Il s’approcha et se contenta comme souvent de saluer chacun d’un signe de la tête puis alla à l’écart non sans que son regard interrogateur tombe sur le petit tas de matériel entreposé sous quelques toiles ce qui éveilla sa curiosité, comme bien souvent une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Mer 18 Mar 2009 - 21:30

La prairie retraçait celle de Varennes à François Joseph. Peut-être y avait-il des nounours et des poissons par là si. Les volatiles gazouillaient néanmoins il ne vit pas de poissons ni de nounours. Le candide fils trottant infiniment vers Ethan, entrouvrant profondément les esgourdes.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan NEWTON

avatar

Nombre de messages : 3328
Date d'inscription : 22/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Ethan Newton
Rang de noblesse: Chevalier
Rôle/grade: Lieutenant Commandeur Diplomate

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Sam 21 Mar 2009 - 20:39

Les minutes s’égrenaient inlassablement, Ethan profitant de la sérénité ambiante. Il se prit à se remémorer les événements de ces dernières semaines. L’escorte royale et tous ses aléas, la rencontre inopinée avec Lucie, les diverses alertes aux quatre coins du Royaume ... Le temps plus que clément l’aida à apprécier cet instant de solitude. Il prisait être ainsi isolé des autres sans avoir à parler. Mais en ce jour il allait devoir forcer son peu d’éloquence. Il ferma un instant les yeux pour tenter de réfléchir à la façon dont il allait donner ce cours. Car même s’il connaissait le sujet presque sur le bout de ses doigts, il n’avait aucune idée du comment cela allait se dérouler. Il allait devoir redonner tout son savoir à des femmes et hommes d’armes. Leur inculquer les préceptes mêmes d’armes qu’ils auraient à utiliser sur les champs de bataille. De leur compréhension et de leur assimilation dépendrait leur survie et celles de leurs frères et sœurs. C’était principalement à leur réactivité et aux réflexes inoculés à force d’entraînement qu’ils le devraient si cela venait à survenir.

Seulement quatre hommes d’armes vinrent se présenter. Le premier fut Sepa, qui ne savait visiblement pas à qui il s’adressait, ce qui aurait pu faire sourire Ethan s’ils n’avaient été aussi peu nombreux. Le second fut Flaiche, qu’il connaissait déjà pour lui avoir confié Akane lors de leur retour en urgence pour qu’elle accouche. D’ailleurs, il n’en avait eu aucune nouvelle depuis … étonnant, il lui faudrait interroger le médicastre à ce sujet. Puis vint Gamling, toujours aussi réservé, ce qui n’ôtait rien à ses compétences, et ce n’était d’ailleurs pas Ethan qui allait lui reprocher de ne parler qu’à bon escient. Le dernier arrivant, mais certainement le plus âgé de tous lui était inconnu. Jamais croisé dans l’enceinte de la citadelle celui-là.

Mais ils n’étaient que quatre ! Et bien que tous aient eu plus que le temps et l’occasion de prendre connaissance de l’avis de cours qui avait été affichée en vue de tous, Ethan se sentit quelque peu offusqué qu’ils soient si peu. Il y aurait des comptes à rendre et des explications à formuler pour les absents ! Cependant ces quatre là ne devaient pas en pâtir pour autant. Il était grand temps de commencer si on ne voulait pas que cela s’éternise jusqu’au crépuscule. Demeurant assis, il se décida enfin à s’adresser aux présents.

Bonjour à vous. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore deviné, je m’appelle Ethan.
En ces lieux, point de Messire, ni de Chevalier, ni de quoi que ce soit d’autre. Je me fiche des titres, rangs, et autres formalités de politesse ou d’usage. Tenez-vous le pour dit.


Ethan fixa chacun de ses « élèves » du moment pour en surveiller les réactions. C’était à partir de cet instant que le cours commençait et qu’il devait prêter une attention particulière à tous les mots et comportements des hommes d’armes.

Pour commencer, je vous invite à m’imiter et à vous taper le fondement sur l’herbe.
Pour que chacun puisse se connaitre, je vous demande de vous présenter et de me dire ce que vous savez des armes d’hast, et si c’est le cas, quelle est votre expérience dans le maniement de ces armes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Sam 21 Mar 2009 - 21:13

Il s'attendait à ce que d'autres viennent après lui, mais personne, aucun homme d'armes ne se présenta après sa propre arrivée sur les lieux. Un silence s'imposa tout le monde comprit qu'on attendait que d'autres veuillent bien se pointer. Mais toujours personnes. Gamling, pieds croisés, gardait son regard bas, diriger vers le sol, pensif. Que quatre, pourtant il avait estimé à une dizaine le nombre d'hommes et de femmes d'armes .. du moins il l'avait estimé il y a quelques temps grâce à des réunions et des rencontres dans les couloirs. Depuis de nouveaux éléments avait du faire leur apparition. Mais Gamling était bien loin de la réalité, il y avait bien plus d'hommes d'armes dans la forteresse qu'il le pensait.

Enfin Ethan leva le regard et parla. Oui après ce long moment de silence il était clair que personne de plus ne viendrait, pour l'instant, du moins espérons le. Gamling fut le premier à prendre la parole pour se présenter. Au moins ce serait chose faites et il serait débarrasser de cela, oui Gamling n'avait pas un grand talent d'oratoire, ou plutôt il n'aimait guère s'exprimer. Il releva le regard, décroisa les jambes et s'avança légèrement.


Je suis Gamling, je viens d'Armagnac, dans le sud. Il n'y a pas grand chose à savoir sur moi. Le peu qu'il y a, je vous laisse le découvrir par vous même.

L'âge, 16 ans, mais de part son faible gabarit et son visage de jeunot chacun avait put estimer son âge sans qu'il ait besoin de le signaler, les autres petits détails valait mieux qu'il le découvre eux même, au moins il se forger leur propre opinion. Il se tourna vers Ethan.


Les armes d'hasts, je vois juste à quoi cela ressemble, j'en ai vu quelques fois, mais jamais tenu.


Puis comme l'avait demandé le chevalier, il s'assit non loin dans l'herbe, laissant les autres se présenter à leur tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 22 Mar 2009 - 3:15

François Joseph avait honoré chaque homme parvenant. Il se serait attardé à ce qu’il y en ait bien plus. Assurément étaient-ils les seuls à avoir nécessité de se corriger aux armes d'hast. Nul besoin de rite d’annonce auprès des retardataires, chacun s’en chargera pour tout le monde.

Pas un ne paraissant exiger prendre la parole à la suite de Gamling, François Joseph se référa à le causer :


Heu… Pour mon lot je me nomme François Joseph Lefebvre, homme d’armes depuis peu dans la Licorne. Je concède ne pas dominer si ma fantaisie des armes d’hast est fidèle. Nonobstant, je ne présage pas que ce cours m’approuvera de m’éduquer astronomiquement.


Dernière édition par François Joseph Lefebvre le Sam 28 Mar 2009 - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 22 Mar 2009 - 13:45

Essoufflée, hors d'elle, dépenaillée, elle aperçut un groupe d'hommes assis dans l'herbe au loin, se dit qu'encore une fois, elle était en retard, s'en mordit la lèvre. S'asseoir... Elle y aspirait plus que tout.

C'est que traverser tout un champ au pas de course, elle n'était pas encore habituée. Le travail des champs oui, le pas de course bof.


S'cusez moi pour le retard.... Mais vieux... Euh..

Croisant le regard quelque peu agacé de certains de ses frères d'armes elle ravala les idioties qu'elle allait proférer et vint s'échouer lamentable sur l'herbe.

D'une petite voix ajouta en direction de l'homme qui manifestement serait leur professeur pour ce cours et qu'elle ne connaissait pas encore :


Je me nomme Seleina résidant en terre Limousine.

Un sourire franc vint ponctuer sa présentation.
Revenir en haut Aller en bas
sepa

avatar

Nombre de messages : 1049
Date d'inscription : 14/09/2008

Feuille de personnage
Nom: Sepa Von Strass
Rang de noblesse: Seigneur de la Croix de Bléré
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Mer 25 Mar 2009 - 21:54

Sepa attendait patiemment au près d’Ethan, ça lui semblait vraiment bizarre qu’il soit là le premier et seul. C’était peut être lui qui allait les entrainer, ne connaissant pas le visage de cet homme. L’Homme d’Arme fut précédé de François Joseph, nom bien long, il faudrait qu’il demande à son frère s’il ne pourrait pas trouver un diminutif ou alors un surnom. Ensuite vint Flaiche, son compère des duels, il faudrait qu’il en recommence un pour la revanche mais quand, il était bien pris étant donné ses fonctions au poste de garde. Lui aussi avait pensé à prendre de l’eau vu la chaleur qui commençait à prendre le dessus, il espérait qu’il tiendrait le coup toute la journée de cours. Ensuite vint Frère Gamling, un ami d’Armagnac, ils étaient rentrés à quelques semaines près en même temps et surtout, il travaillait ensemble au poste de garde, bien qu’il ne se voit plus, une certaine complicité règne encore entre les deux Licorneux.

L’homme assit dans l’herbe était bien étant alors, enfin légère boulette de sa part vu que l’homme d’arme ne l’avait pas reconnu. Enfin bon, maintenant il savait qui il était, il ne referait pas cette erreur. Le cours commençait et tout le monde était à la même enseigne, enfin tout le monde, les quelques hommes d’armes qui n’avaient pas oublié ce cours, étant beaucoup, ça lui faisait peur que lorsqu’il y avait des réunions ou des cours, très peu s’y présentait. Comme il le répétait souvent, il valait mieux la qualité que la quantité et ceux qui était présent, était pour lui parmi des plus motivés.

Gamling prit la parole, comme à son habitude, court mais précis, Sepa n’était pas bien mieux dans les déclarations ou discours, il aimait taper direct dans le vif du sujet et non tourner autour du pot. François Joseph prit à son tour la parole puis Seleina arriva avec un peu de retard, enfin comme on disait, vaut mieux tard que jamais. Ca faisait toujours une personne de plus. Etant toujours debout, Sepa s’avança pour prendre la parole.


Je suis Sepa Von Strass, je réside à Chinon en Touraine et comme vous le savez, je suis au poste de garde habituellement.

Il attendit quelques secondes réfléchissant à ce qu’il pourrait dire sur les armes d’hast, ne connaissant pas grand-chose là-dessus.

Euh les armes d’hast sont composé d’un long manche et ayant quelques choses de pointus au bout, en métal de préférence comme une lance. Je ne peux en dire plus malheureusement

Après avoir dit ce qu’il avait à dire, il s’assit dans l’herbe comme l’avait demandé Ethan

_________________

2duels: 1victoire(Niark)/1 défaite(Flaiche)
Revenir en haut Aller en bas
http://fiefsepa.actifforum.com/
Ethan NEWTON

avatar

Nombre de messages : 3328
Date d'inscription : 22/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Ethan Newton
Rang de noblesse: Chevalier
Rôle/grade: Lieutenant Commandeur Diplomate

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Sam 28 Mar 2009 - 15:19

Chacun avait commencé à se présenter lorsqu’une damoiselle plus qu’essoufflée fit son arrivée. C’est sous le prénom de Seleina qu’elle se présenta. Encore inconnue, Ethan se promit de lui en faire dire un peu plus à son sujet, et qu’elle réponde à la question qui avait été précédemment posée aux autres hommes d’armes. Le « bonjour » ne semblait pas faire parti du vocabulaire de tous. Il lui faudrait qui plus est, leur inculquer un minimum de règles en matière de politesse et de savoir vivre.
De ce qu’il en avait déjà compris, aucun d’entre eux ne semblait avoir une connaissance particulière dans les armes d’hast. Il allait devoir tout leur apprendre. Ce cours pourrait donc s’avérer être d’une réelle nécessité. Il lui semblait pourtant que certains possédaient une expérience militaire. Peut-être ne délivrait-on aucun cours dans les OST du Royaume. Il se rapprocherait des membres du Haut-Conseil pour qu’ils lui en apprennent plus à ce sujet.

Flaiche n’ayant pas encore eu l’occasion de prendre la parole, Ethan profita de la petite interruption pour intervenir.

Bonjour Seleina, je suis Ethan, et je suis chargé de vous livrer le cours de ce jour.
Pour ce qui est de ton retard, nous en reparlerons plus tard.
Pour l’heure, tes frères d’armes s’étant déjà présentés, je vais m’attacher à t’aider à les connaître.


Joignant le geste à la parole, Ethan désignait chacun des protagonistes au fur et à mesure qu’il parlait d’eux.

Tu connais déjà Sepa, qui tout comme Gamling, est en charge des arrivants au poste de garde.
Tu as aussi à tes côtés François-Joseph, et Flaiche, notre nouveau médicastre.


Il marqua une légère pause, le temps que Seleina puisse intégrer le nom de ses frères d’armes, puis il poursuivit.

Avant que tu n’arrives, chacun d’eux nous informait de ce qu’il sait des armes d’hast, et quelle en est son expérience dans leur maniement. Je te suggère donc d’en faire de même.

Il allait leur laisser à nouveau la parole, mais préféra commencer par une petite mise au point.

Avant cela, je tiens à vous préciser certaines choses. Vous êtes femmes et hommes d’armes d’un Ordre de Chevalerie, dont je préciserais même qu’il est le premier Ordre Royal. A ce titre, il vous appartient désormais d’en être des exemples. Pour ce faire, souvenez vous que politesse et courtoisie en sont des préceptes inéluctables. Quand vous vous exprimez, vous ne le faites plus uniquement en votre nom propre, mais aussi en celui de la Licorne. Sachez-vous en montrer fiers et respectueux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Sam 28 Mar 2009 - 19:41

La racine de se cheveux devait être aussi rouge que la surface de ses joues.

Elle avait bien compris que les remarques s'adressaient à elle, et à juste titre... La plus élémentaire des politesses. Oui... Elle n'avait pas même dit bonjour, s'installant là comme une mécréante qu'elle était... Ca commençait bien.

Le ton sans concession lui fit comprendre aussi que son retard ne serait pas sans conséquences. Elle se redressa, front haut malgré ses pommettes carmin, déglutit et prit la parole, embrassant du regard ses compagnons d'arme, s'attardant légèrement sur Flaiche.


Je vous prie d'excuser mon manque de savoir vivre, j'en suis confuse... Je n'ai pas dit bonjour. Alors, bonjour à tous. Et pour ce qui est de mon retard, j'étais dans la forêt à prélever de jeunes plants, il y en a plein en ce début de printemps et avant les gels d'avril et les dents des cervidés et autres mammifères qui doivent pululer par ici, affamés par le long hiver, j'voulais les mettre en terre et pailler pour protéger... J'avoue ne pas avoir vu le soleil tourner dans le ciel... Mais ça n'est pas une raison. J'aurais dû être plus attentive.

Reprenant son souffle, elle continua :

Ce que je sais sur les armes d'hast... Elles ont des formes différentes.. J'en ai vu qui se terminaient de deux façons... Par une pique et une hâche... Sûrement pour transpercer ou entailler les chairs... C'est une arme redoutable. En attaque, il nous est très difficile d'approcher l'assaillant, en défense de parer la force des coup que permet leur long manche... J'ai eu affaire à l'une d'elles lors de la bataille de Varades...

Elle se fit silence, préférant éluder cet épisode douloureux.
Passant machinalement une main à sa taille, la jeune femme reprit...


Je suis heureuse d'en apprendre leur maniement...

Curieuse, impatiente de commencer, son regard franc se posa sur le chevalier. Mille autres questions auraient voulu franchir la barrière de ses lèvres.... Comment cela allait t'il se passer ? Allaient ils manier des armes réelles ? Contre qui allaient ils se battre ? Elle espérait secrètement pouvoir se mesurer à Flaiche, sourit d'imaginer un duel avec lui, se tut songeuse, laissant la parole à ceux de ses frères qui n'avaient pas encore parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Flaiche

avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 15/11/2007

Feuille de personnage
Nom: Flaiche
Rang de noblesse: Baron
Rôle/grade: Cavalier

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 29 Mar 2009 - 1:30

Flaiche écouta les indications de Ethan, ne pouvant s'empêcher de regarder autour de lui, constatant avec surprise le nombre bien faible qu'ils étaient à entourer leur professeur.
Il savait déjà pour avoir trier les fiches de l'infirmerie qu'ils étaient bien plus nombreux. Il savait aussi que certains n'avait pas pris le temps de répondre à ses missives sur le sujet. Cela dit, entre se passer de remplir sa fiche médicale et manquer sciemment un cours obligatoire, il y avait une grande marge, même s'il ne doutait pas que la maistre d'arme trouverait ses deux manquements comme inacceptables autant l'un que l'autre.

Sur le point de suivre les recommandations de l'errant, Flaiche vit avec soulagement Seleina arrivé. Un poil en retard, c'était déjà bien mieux que de ne pas venir du tout. Il écouta les paroles échangées, les consignes de Ethan et la présentation de Seleina puis, ceux ci ayant finit de parler il profita d'un instant de silence pour s'avancer à son tour.


Bien, permettez que je me présente a mon tour même si tout le monde me connait ou peu s'en faut. Donc....moi c'est Flaiche, habitant limoges dans le limousin et comme cela a été dis par notre cher professeur, je suis médicastre et suis actuellement attaché à l'infirmerie de l'Ordre.

Pour ce que je connais des armes d'hast....fort peu de chose et je crois que celles ci ont déjà toutes été soulignées. Je vais donc aller m'asseoir et attendre la suite du cours avec patience et intérêt.


Flaiche sourit et alla s'installer non loin de Seleina, la regardant avec un sourire amusé, tentant en voir à travers sont air ce qu'elle semblait être en train de mijoter.
Revenir en haut Aller en bas
boucanier

avatar

Nombre de messages : 836
Grade : Cavalier
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage
Nom: boucanier
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 29 Mar 2009 - 10:26

Lors de l invasion de la Guyenne par les Gascons il avait intègre l armée de dame
Kibali en attendant l arrivee de l Ordre pour rejoindre la lance de frère Silec
Une fois les hostilités terminées frère Silec l avait laisse a Cahors sa ville
Et la ’un grand travail de reprise en main des services de police et de la douane
L attendait en plus de ses fonctions de lieutenant de police il était aussi Vice Prévôt
Et responsable « recherche des brigands et personnes a surveiller »aussi décidât il
De remettre sa fonction de Vice Prévôt
Une fois les services réorganises il décida de se changer les idées et de partir pour
Ryes voir ses frères et sœur de la Licorne
Arrivée au château il eu la surprise d apprendre qu il y avait en ce moment même
Un cours pour les hommes d arme ; vu le grand retard qu il avait il décida de s y rendre
Discrètement ; il aperçu le groupe assis dans l herbe; il s approcha mais s arrêta net
Il connaissait toutes les personnes sauf deux ; mais malgré son envie de participer
Il préféra rester en retrait..

Merde elle est la elle aussi!!…

Il parlais ainsi de Seleina il l avait rencontrer en taverne lors de la défense de la Guyenne
Avec Mariealice et elle l avait enormement trouble au point de bégayer comme un enfant
Alors il décidât de ne pas participer de peur de se faire rabrouer devant elle et
C est de loin qu il essaya de suivre le cour
Pour lui une arme d hast c était du grec il ne savait pas ; peut être le nom d un
Excellent forgeron ??

Je ne sais pas…

A peine s il savait manier une épée il avait estourbi deux ennemies mais plutôt grâce
A ses deux cent livres et son mètre quatre vingt cinq ; il maniait l épée comme une hache
Pour débroussailler les sous bois
Aussi c est un peu gène qu il s assit dans l herbe a l écart en se promettant a l avenir d être
Plus attentif aux convocations même s il était persuadé de ne rien avoir vue ni reçus

_________________


Honneur et Fidelite
Revenir en haut Aller en bas
Ethan NEWTON

avatar

Nombre de messages : 3328
Date d'inscription : 22/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Ethan Newton
Rang de noblesse: Chevalier
Rôle/grade: Lieutenant Commandeur Diplomate

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 29 Mar 2009 - 18:30

Ainsi donc la retardataire semblait avoir compris, et avait mesuré l’importance qu’Ethan portait à la politesse. Comme quoi il suffisait parfois de peu de chose pour que chacun puisse prendre conscience de ses « faiblesses » même passagères. Elle prit le temps de leur expliquer qu’elle était allée faire sa cueillette matinale … Que pouvait-on bien faire de plants ? Quel était l’usage et les vertus que l’on pouvait accorder à des brins d’herbe ? Les sciences de la médecine lui étaient totalement inconnues, mais il savait pertinemment que tout le monde ne pouvait posséder le même savoir. C’était pourquoi chacun choisissait sa voie en fonction de ses propres affinités, et accroissait son savoir auprès de ses pairs. C’était aussi pour cela que lui et les autres étaient là, apprendre !

Portant une attention particulière à chacune des paroles prononcées, il n’en oubliait cependant pas d’observer ses élèves. Il put donc noter un regard légèrement appuyé de Seleina à l’attention de Flaiche, qui lui-même vint s’installer à ses côtés. Bon nombre de Licorneux, qu’ils soient nouveaux admis ou non, avaient parcouru les contrées du Royaume. Il était donc normal que certains se connaissent déjà.

Au moins Seleina semblait être celle qui possédait le plus de connaissances sur les armes d’hast. Cependant, un geste presque machinal et certainement passé inaperçu aux yeux des autres, apprit à Ethan qu’elle avait du faire les frais d’une rencontre plus que difficile avec l’une de ces armes. C’était aussi parfois dans la douleur que l’on apprenait, et il en savait quelque chose l’Errant.

Il allait donc poursuivre quand son regard fut attiré par une masse qui se déplaçait en leur direction. Aucun des autres ne pouvait l’avoir aperçu puisqu’ils lui tournaient le dos. L’homme, d’un gabarit plus qu’imposant, stoppa sa marche à quelques pas d’eux comme saisit d’une incommensurable angoisse, et se posa à l’écart dans l’herbe. Ethan était bien loin de posséder la stature du nouveau retardataire, et savait donc que ce n’était pas cela qui l’avait effrayé. Il y avait certainement autre chose, mais il n’était pas temps de tenter d’en savoir plus. Pour sur, il ne l’avait jamais croisé en la citadelle le colosse, il s’en serait souvenu. Mais il fallait désormais parvenir à commencer ce fichu cours, malgré tous les événements qui venaient le perturber.

Une profonde inspiration suivie d’un long soupir silencieux, pour évacuer immédiatement le début d’agacement que l’errant sentait poindre en son fort intérieur. Une technique que lui avait apprise Zalina lors de l’escorte Royale, et qui lui avait permis d’éviter de découper en rondelles bon nombre d’ineptes … Léger froncement involontaire des sourcils, faisant certainement s’assombrir quelque peu le regard du Ténébreux, regard qui pointe vers l’immense Licorneux qui tente désespérément de passer inaperçu. Une montagne de muscles pareille, il était certainement préférable de la compter parmi ses rangs. Même si Ethan savait par expérience, que petits ou grands, frêles ou baraqués, chaque combattant n’avait de dangereux que sa seule science du maniement des armes. Et il escomptait bien qu’aujourd’hui, chacun repartirait avec une part de savoir en plus.


Approches toi donc frère Licorneux, et viens te présenter. Le ton était sans appel, et l’invitation tenait plus d’un ordre que d’une formule de politesse.
Personne n’a encore été mangé, et j’ai pris un petit déjeuner plus que copieux ce matin. Mais pour les autres je ne saurais dire …
Tentative de dérider un peu l’ambiance dont il avait noté qu’elle commençait à légèrement s’appesantir du fait de tous ces aléas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
boucanier

avatar

Nombre de messages : 836
Grade : Cavalier
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage
Nom: boucanier
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 29 Mar 2009 - 19:17

bonjour a vous tous et...toute
je vous demande de m excuser de mon retard mais je n etais absolument
pas au courant d une quelconque lecon mais il est vrai que j aurais du savoir!!
pas mal me connaissent ici mais je me presente:
je suis Boucanier homme d arme de l Ordre de la Licorne
lieutenant de police de Cahors ville ou je suis ne et ou j habite
ex Vice Prevot chef douanier et reponsable de la ""recherche de brigands
et des personnes a surveiller"" en clair un service de renseignement
mais beaucoup de titres ronflants pour seulement dire ""un homme au service de la loi et de la justice""
je vous aie assez fait perdre de temps si vous le permettez j aimerai quand meme assister a ce cour

Boucanier se rassit juste un peu a l ecart et attendit la reponse....

_________________


Honneur et Fidelite
Revenir en haut Aller en bas
Breccan

avatar

Nombre de messages : 512
Grade : Errant
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Brec'hellean Ddeallgar
Rang de noblesse: Seigneur x3
Rôle/grade: Errant - Assistant du Tyran

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 29 Mar 2009 - 19:31

[Tu te coucheras moins con ce soir...]

Après un petit moment passé à l'extérieur de la forteresse à attendre que les herses veuillent bien se lever, Breccan foulait finalement le sol de l'antre de la Licorne.
Ça y est, le voila enfin membre de l'ordre et maintenant que ceci est effectif Brec' ne comptait pas se tourner les pouces dans un des coins détente de l'ordre.
il suivit les consignes de Mackx et se dirigea directement à l'infirmerie afin de passer la visite médicale obligatoire puis il fit un détour à la salle d'arme où il prit connaissance de l'existence d'un cours sur les armes d'hast obligatoire pour l'homme d'arme qu'il est.
Ni une ni deux il se lança sur la route au pas de course vers les champs.

Les champs?
Il y en a partout dans le coin...s'il arrive à trouver ses frères ce sera un miracle.
Apparemment la chance était de son côté car un peu plus loin Breccan repéra un homme plutôt baraqué qui devait certainement aller au même endroit que lui.
Le cours n'avait pas du commencer il y a longtemps si des personnes s'y rendaient encore.
Brec' arriva enfin sur le lieu de son premier cours et remarqua de suite des visages familiers, celui de Flaiche tout d'abord qu'il avait croisé une paire de fois en Limousin puis celui d'Ethan avec lequel il avait combattu lors de la dernière guerre en Bretagne.
Pour ce qui est des autres ce sont des illustres inconnus mais maintenant qu'ils sont frères ça ne sera plus qu'
une question de temps avant qu'ils fassent plus ample connaissance.

Bonsoir vous tous, je suis Breccan.
Fraichement arrivé au sein de l'ordre en tant qu'homme d'arme.
Ancien capitaine de la COLM, actuel lieutenant et gouverneur mais je ne vais pas m'éterniser la dessus.
Ici je suis un simple homme d'arme parmi d'autre.
Veuillez excuser mon retard si retard il y a, j'arrive tout droit du Limousin et j'ai eu un léger soucis avec la herse mais tout ceci est arrangé à présent.


Après s'être rapidement présenté et excusé pour le retard, Breccan s'installa auprès des hommes et femmes d'armes,prêt à écouter l'enseignement d'Ethan sur les armes d'hast.
Celles ci ne faisaient pas parties des armes de prédilection de Breccan et à la COLM il ne pratiquait pas souvent leur maniement préférant celui de l'épée mais aujourd'hui est une bonne occasion pour y remédier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ethan NEWTON

avatar

Nombre de messages : 3328
Date d'inscription : 22/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Ethan Newton
Rang de noblesse: Chevalier
Rôle/grade: Lieutenant Commandeur Diplomate

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 29 Mar 2009 - 20:59

Ben voilà, à croire que les dictons se devaient toujours d’être respectés. Jamais deux sans trois, les comptes étaient apparemment désormais bons. Boucanier et Breccan installés, Ethan jugea bon de leur présenter tous les autres participants de ce cours. Nul besoin de s’éterniser en courbettes inutiles. Cependant il avait intégré que les hommes d’armes n’avaient pas tous pris connaissance de l’annonce qui avait été faite. Il lui faudrait en référer à Akane, pour vérifier que le panneau d’affichage avait bien été mis en vue de tous et éviter ainsi d’éventuels quiproquos.

Allez, il était temps de passer aux choses sérieuses. D’aucun d’entre eux, si ce n’était Seleina, ne semblait avoir une connaissance particulière en matière d’armes d’hast. Ethan allait donc s’attacher à leur en inculquer les préceptes, en commençant par le début du début …

L’errant peu habitué à discourir prit une profonde inspiration, il allait devoir faire preuve d’un incommensurable effort pour délivrer ce cours. Il s’interrogeait cependant si ce n’était pas là une forme de punition, ou bien de leçon déguisée que lui administrait le Maître d’Armes. Une façon comme une autre de le mettre à l’épreuve … Allons bon, voilà qu’il se remettait à penser comme cela lui arrivait souvent … Petit raclement de gorge, et il commença donc à délivrer son savoir.

Tout d’abord, apprenez que l’arme d’hast est omniprésente depuis que l'Homme s'est trouvé en position de combattre. Le silex taillé, ligaturé au bout d'une branche a été précédé par une branche d'arbre, à la pointe durcie au feu.
Les noms de ces armes sont parfois mal définis, parfois intraduisibles, parfois ambivalents, plusieurs noms désignant la même arme ou, du moins, des armes très proches par leur forme et leur usage.

Qu'elles piquent, taillent ou choquent, les armes d'hast sont les partenaires indispensables de toutes les batailles.
Dans la plupart des cas, les batailles ne durent que quelques heures, parfois une ou deux journées. Le vainqueur est celui qui reste maître du champ de bataille.
Qu'il soit, françois, germain, musulman ou autre, lances, vouges, épieux, guisarmes se trouvent au cœur de la mêlée.
Un seul coup d'épieu peut avoir de terribles conséquences. Une charge de chevaliers, armés de lances, peut changer le cours de l'Histoire.

Etymologiquement, le terme « hast » provient du latin hasta qui signifie « lance ».
En fait, l'expression « armes d'hast » désigne toutes les armes munies d'une hampe. Cette hampe est protégée contre les armes tranchantes par deux ou quatre attelles d'acier qui, en outre, permettent la bonne tenue du fer sur le bois.

En dépit de leur origine étymologique, la plupart des armes d'hast sont des armes de piéton, contrairement aux chevaliers qui, eux, emploient la lance, une arme dite noble.
Certaines armes sont le résultat de l'évolution d'un outil. La parenté entre l'arme et l'outil est fréquente, mais elle n'est pas toujours aussi évidente qu'entre la hache à bois et la hache d'arme. C'est toujours l'outil qui se transforme en arme.
Ces armes sont évidemment destinées à frapper un adversaire. D'autres armes, souvent munies de longues lames, sont destinées à blesser les chevaux. Enfin, des armes, munies de crocs, sont destinées à désarçonner l'adversaire. Les armes les plus évoluées permettent plusieurs de ces utilisations.
Compte tenu de la diversité des armes d'hast, je ne prétends pas faire un inventaire exhaustif mais je vais essayer de vous présenter un inventaire aussi complet que possible.

Mais avant cela, avez-vous déjà des questions ?


Le soleil avait bien progressé dans le ciel, et Ethan sentait sa gorge aussi desséchée qu’un ruisseau en plein milieu du désert. S’emparant d’une des outres qu’il avait apportées avec lui, il s’abreuva avant de la faire passer aux autres, patientant aux éventuels commentaires ou questions qu’il espérait ne point trop tarder.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Breccan

avatar

Nombre de messages : 512
Grade : Errant
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Brec'hellean Ddeallgar
Rang de noblesse: Seigneur x3
Rôle/grade: Errant - Assistant du Tyran

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 29 Mar 2009 - 21:27

Le cours débuta par une présentation des membres de l'ordre présent au cours.
Vu le nombre d'homme et de femme d'arme ça ne sera pas bien difficile à retenir les noms de ceux ci.
Quelques minutes s'écoulèrent et visiblement Breccan était le dernier des retardataires,tant mieux les choses intéressantes vont enfin pouvoir commencer.

Ethan entama son cours sur les armes d'hast et bien que Brec les avait déjà vu à l'œuvre moult fois sur les différents champs de bataille où il a combattu, il écouta attentivement le cours,ses esgourdes affutées pour ne pas en perdre une miette.

Breccan zieutait de temps à autres les frères et sœur de l'ordre à ses côtés et tous avaient l'air de boire les paroles du Maistre d'Armes intérimaire.
D'ailleurs en parlant de soif, elle commençait à se faire gravement sentir. Brec s'empare de sa gourdasse et réalise avec stupeur que celle ci est vide.
Faut dire que depuis son arrivée à la forteresse il n'a pas chômé le poulet.
Et tout ça sans se perdre....faudra remercier Mackx la prochaine fois qu'il le croisera.
Il s'apprêtait à se taper le front de la paume de sa main, signe de sa bêtise lorsqu'il vit Ethan s'emparer d'une outre et la faire passer dans l'assemblée.

Il remercia son voisin lorsqu'il lui tendit le précieux liquide puis après s'être humecter le gosier de plusieurs lampée de flotte il répondit à la question que venait de poser le Maistre d'Arme.


C'est limpide pour l'instant, je n'ai aucune question.

A son tour il passa l'outre à son voisin afin que tout ceux qui ont ,tout comme lui, omis ce léger détail qu'est la provision d'eau ne meurent pas asséché comme un vieux pruneau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Lun 30 Mar 2009 - 22:17

Sa main claqua sur son front qu'elle était étourdie.
Trop étourdie cela lui jouait tellement de tour qu'il faudrait qu'elle trouve un moyen pour soigner ce vilain défaut. Elle avait encore oublié, elle qui pourtant attendait avec impatience un cour pour les hommes d'armes.
Elle se gronda encore quelques instants avant de traverser les couloirs à allure de croisière pour sortir de la grande forteresse.

Une fois dehors elle reprit ses esprits, inspira puis reprit sa course jusqu'au champs.
Se rabâchant, "qu'elle étourdie, qu'elle étourdie!" elle arriva enfin vers le groupe d'hommes et de femmes.
Sourire d'excuse aux lèvres, elle ne salua pas à haute voix pour ne pas gêner se contenta d'un signe de tête et écouta les dernières paroles de leur professeur.

Il semblait qu'elle n'est pas encore tout loupé, elle laissa ses yeux suivre les mouvements d'Ethan, reprit sa respiration puis se contenta d'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Mar 31 Mar 2009 - 22:26

François Joseph était planté au milieu de ses intimes, il avait perçu Ethan prendre la parole. Il cita les recommandations ou les explications à garder quand on voulait s’exprimer. Cela fit ris l’homme d’armes, il avait l'air d'être content de rappeler les autres de cette manière. D'ailleurs se demanda t-il s’il voulait s’imaginer une cuirasse pour batailler cette planète de butors ou s’il était tangiblement supportable?

Il ne se formula rarement plus la question, somme toute peu lui concernait, comme on le lui avait si bien souvenu, ils n'avaient pas évidemment nécessité d'être complices, ils étaient frères d'armes et l'important était que les intimes puissent compter l'un sur l'autre lorsqu'ils combattaient conjointement.
"Tu épaules mes avants, j’épaule ton arrière-train." Remettre sa vie à un intime, lui faire sécurité quoiqu'il arrive, quoiqu'il décide, cela semblait fabuleusement considérable aux yeux du Champenois. Or il examinait que l’affection pouvait pareillement avoir sa place dans ce rendement de sécurité.

Vraisemblablement il ne manquait plus d’hommes et femmes d’armes à la conscription. François Joseph examina l’étoile relevée dans le baldaquin, ils éprouvaient d'avoir chaud si le cours continuerait tandis que le soleil serait au sommet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Jeu 2 Avr 2009 - 19:11

[ passe à ton voisin]

La gourde passant d'homme en homme vint s'échouer dans ses mains. Gorge aussi aride que celles d'un canyon ibérique en plein mois d'août, la jeune femme bénit le ciel que certains aient eu cette belle initiative d'amener de la transparente.

Le liquide s'insinua dans sa trachée, l'humidifiant... Délice des délices. Pourquoi faire compliqué quand une simple gorgée d'eau peut vous apporter la félicité suprême.

S'essuyant d'un revers de manche, remerciant et faisant passer au suivant l'outre pourvoyeuse de bonheur, un air de béatitude non feinte sur le visage, la brune, osa une main lever.



Oui.... Vous disiez que certaines armes servaient à blesser les montures de nos adversaires...

Son plaisir fut soudain gâché par la perspective, elle précisa, pensive :

Non pas que je sois ... Enfin... Cela me répugne, je dois bien le confesser. Je sais bien que c'est une question de survie, mais il me semble que c'est faire preuve de bien peu d'honneur et de droiture que d'agir de la sorte... Je suppose que d'autres n'auront pas ces scrupules...

Donc... Oui....Ma question.... Devrons-nous en user de ce type lors de batailles à venir ?
Revenir en haut Aller en bas
sepa

avatar

Nombre de messages : 1049
Date d'inscription : 14/09/2008

Feuille de personnage
Nom: Sepa Von Strass
Rang de noblesse: Seigneur de la Croix de Bléré
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Sam 4 Avr 2009 - 20:51

Sepa était assis, Boucanier restait à l’écart puis rejoins le groupe lorsqu’Ethan lui en donnait l’ordre. Il le salua de la tête puis arriva Breccan, ah soldat de la COLM, il ne l’avait pas vu pendant ses mois dans le Limousin. Ethan commença ensuite le cours, le Chinonais écoutait mot pour mot et essayait d’assimiler tout le mieux possible. Après que Breccan prit la parole pour dire qu’il n’avait pas de question, puis une personne qu’il appréciait énormément fit son arrivée, sa jumelle Espe, il n’avait pas pu aller la chercher au dortoir des dames n’étant pas autorisé à y aller. Il savait qu’elle allait venir mais ne savait pas quand et comme à son habitude, elle était en retard.

Seleina prit la parole pour poser sa question, quelque chose la gênée. Enfin c’est vrai que ces armes étaient longues et servait à faire tomber les montures et les hommes qui les montaient. C’était dommage pour les bêtes mais bon, la survie de chacun est primordial car si on les désarçonne pas, euh ce gêneront pas à les poutrer. Enfin ce n’était pas à lui de répondre donc il laissa les soins à Ethan de répondre pour que Sepa ne dise pas de bêtise n’étant pas expert dans le domaine. Il ne pu s’empêcher de prendre la parole, il ne dirait peut être pas de bêtise.

Sœur, malheureusement c’est primordial pour se défendre, on n’est pas obligé de taper la monture mais il est plus facile de l’attaquer elle pour faire tomber le cavalier que de viser directement le cavalier comme dans les joutes. C’est dur mais durant une guerre, quand on y est, il ne faut plus faire de sentiments en plein combat car si t’hésites ton adversaire n’hésitera pas à te tuer.

Il regarda en direction d'Ethan pour voir s'il n'avait pas dit de bêtises. Il attrapa une gourde d'eau pour se désaltérer vu la chaleur qui tapait sur eux

_________________

2duels: 1victoire(Niark)/1 défaite(Flaiche)
Revenir en haut Aller en bas
http://fiefsepa.actifforum.com/
Ella

avatar

Nombre de messages : 110
Grade : Dame d'arme
Date d'inscription : 29/03/2009

Feuille de personnage
Nom: Ella
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Dame d'arme

MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   Dim 5 Avr 2009 - 0:22

Ella sorti de la taverne. Le soleil se levait. Elle avait entendu parler d'un cours qui se donnait dans les champs de la région de Ryes. Elle voulait absolument en faire partie, elle était venue pour apprendre et l'occasion se présentait.

Il lui fallait bien trouver l'endroit, elle marchait d'un pas leste vers les champs quand enfin guidé par Blancau elle vit un groupe au loin.

Elle fit signe à Blancau de s'éloigner et se rapprocha du groupe. Elle ne connaissait pas encore personne à la forteresse à part les deux gardiens Gamling et Sépa qu'elle avait croisé en traversant les herses. Et un troisième Fabien avec qui elle s'était entendue pour un duel.

Elle se glissa à pas de félin dans le groupe, elle avait envoyé un message à Ethan pour demander la permission de se joindre et avait reçu une réponse positive. Il avait déjà commencé à parler de l'arme d'hast, elle ne voulait surtout rien interrompre. Elle reconnu Gamling et Sepa et leur fit un signe de tête en guise de salutation. Elle s’installa attentive aux enseignements sur les armes, elle était très captivée. Le groupe était de dizaine de personne et d’un enseignant. Un bon nombre lui semblait-il.

Elle écoutait les échanges des hommes et des dames. Elle ne se sentait pas interpellé par ces conversations, sans doute cela viendrait.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours d'armes d'hast   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours d'armes d'hast
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours d'armes d'hast
» Les armes d'hast
» [HRP] Topic de régulation du cours sur les armes d'hast
» Du bois dont on fait les armes d'hast
» Leçon n°1 des cours de maîtrise des armes et... (2eme année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Royal des Chevaliers de la Licorne :: Ryes et les environs de la Forteresse :: La région de Ryes :: Les champs-
Sauter vers: