Ordre Royal des Chevaliers de la Licorne


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Guidel

avatar

Nombre de messages : 609
Grade : chevalier errant
Date d'inscription : 27/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Guy de Hoegaarden, dit Guidel
Rang de noblesse: Baron de La Salle, Seigneur de Mont-Dauphin
Rôle/grade: Chevalier errant, assistant du maître d'armes

MessageSujet: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Ven 23 Oct 2009 - 23:04

Peu avant l’aube, le Dauphinois était monté sur le rempart, examinant les alentours, attendant de voir le soleil se lever sur la forteresse et ses environs… L’astre pointant à l’horizon, loin derrière la forêt bordant Ryes, il se dit qu’il était l’heure de partir. Il descendit les marches le menant à la cour, aussi rapidement que son genou le lui permettait.

La charrette bâchée ainsi que le grand palefroi aux jambes épaisses qui y était attelé l’attendaient patiemment. Il prit ce dernier par la bride et sorti de la forteresse en direction de l’Est, alors que l’ombre étendue des arbres de la forêt reculait petit à petit tandis que le soleil s’élevait peu à peu dans le ciel…

Une fois sur place, le baron inspira profondément… L’air était encore froid et chargé d’humidité, ce qui faisait terriblement souffrir encore sa jambe blessée jadis, bien qu’il s’acharnait à rien n’en faire paraître. Petit à petit la nature, avec le soleil levant, s’éveillait aux abords de la forêt de Ryes et il se mit à examiner les abords de sa position. Au sud : la plaine à perte de vue, à lest : la forêt, épaisse et propice à l’entrainement qui allait venir. Au nord : une colline, et à l’ouest la plaine à nouveau tandis qu’au sud-est se dressait l’imprenable forteresse de Ryes, bastion de la Licorne, le havre réconfortant des gardiens des Valeurs et Vertus de France.

Il bailla et s’étira avant de resserrer l’épaisse cape de la licorne autour de ses épaules. Il s’attarda un instant auprès du brave cheval laissé là à brouter l’herbe grasse, puis marcha de long en large, examinant le terrain… Meuble, humide et vert, comme toute la Normandie sans doute en cette époque sans doute… Idéal pour un jour pareil. Idéal pour l’entrainement qui viendrait.

Retournant auprès du véhicule, il souleva un instant la bâche et vérifia une dernière fois qu’elle décelait tout ce dont il aurait besoin pour ce cours, puis il se dirigea vers la forêt, errant parmi les arbres en attendant que les premiers hommes d’armes pointent leur nez.


Alors que les premiers commençaient à arriver, il les rejoignit, silencieux, jaugeant chacun à la carrure de ses épaules, à son maintien, à son attitude et à sa façon de se tenir.

Bien! Je ne vais pas vous faire attendre davantage. Si d'autres nous rejoignent en cours de route, ils n'auront qu'à emboiter le pas et combler le retard. Pour commencer, je vais donc demander à chacun de vous une brève présentation: nom, prénom, nom du duché ou comté et votre expérience des armes, arme de prédilection...

Une fois que j'en saurai plus sur chacun de vous, je vous expliquerai en quoi consistera ce cours...

Expression impassible sur le visage de l'errant, qui regardait tour à tour chacun des hommes d'armes présents, essayant de deviner qui serait le premier à fournir une réponse qui le satisferait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Camulus

avatar

Nombre de messages : 35
Grade : Homme D'armes
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Nom: Camulus
Rang de noblesse: Seigneur de Montcaret
Rôle/grade: Homme d'armes

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Sam 24 Oct 2009 - 10:36

Camulus déambulait dans la magnifique forteresse, il venait de porter son cheval à l'écurie et tenta une petite visite des lieux. Il sent qu'il se plaira ici, des hommes et des femmes valeureux foulent le sol de ce glorieux endroit. L'air y est paisible, et il sentit comme une impression de grandeur planer ici.

Il se laisse légèrement enivré par l'atmosphère grandiose, sucré et rempli de force, qui règne ici. Puis une pensée vint le troubler, un détail, une rumeur. Se pourrait-il qu'il ait oublié quelque chose? Son doigt vint gratter sa tempe frénétiquement, puis la lumière vient. Ses yeux deviennent grands et ronds, son coeur accélère... SACREBLEU!

Alors dans un mouvement aussi désordonné que rapide, la main sur le fourreau de son épée, le géant périgourdin se mit à courir à la sortie de la forteresse. Quelle piètre image allait-il donner de lui-même, de sa seigneurie, de son seigneur, de son peuple, de sa terre!! Bon arrêtant de penser un instant, le seigneur de Montcaret sort de la Forteresse se dirigeant vers la grande forêt et au pas de course.

Ouf, pensa-t-il, le retard n'est pas si grand qu'il le pensait. Le chevalier qui devait répandre son savoir sur ses élèves, n'était qu'à quelques encablures de lui. Alors, il ralentit et décide de reprendre son souffle. Quel impression donnerait-il s'il arrivait en retard et essoufflé... Il presse le pas et recouvre son souffle et ses couleurs.

Le froid de la plaine venait se faire sentir... le voilà bien avancé, il n'avait pas de couverture ni rien pour se protéger du froid humide de la région de Ryes.

Voilà que le Chevalier commence à discourir, il entend les dires du précepteur en ne distinguant que quelques mots pour commencer. Puis il entendit très distinctement.

Pour commencer, je vais donc demander à chacun de vous une brève présentation: nom, prénom, nom du duché ou comté et votre expérience des armes, arme de prédilection...

Une fois que j'en saurai plus sur chacun de vous, je vous expliquerai en quoi consistera ce cours...


Alors soit, arrivant finalement, et presque discrétement au niveau de ses camarades, Camulus ne voyant pas de réaction à la demande décide de se lancer...


Je me présente à vous Frère, je suis Camulus de Montcaret, Vassal de Flex d'Auxonne & de Dublith. Je vous arrive du Comté du Périgord et de l'Angoumois, j'y exerce des fonctions de Major-adjoint de la Garde Territoriale de la ville de Castillon. Mes faits d'armes sont bien maigres, et ont toujours consisté en des défenses sur les remparts notamment à Castillon et Bergerac. Mon arme de prédilection est l'épée courte associé à mon bouclier. J'espère avoir répondu efficacement à votre interrogation.

_________________


Dernière édition par Camulus le Sam 24 Oct 2009 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eragon.

avatar

Nombre de messages : 286
Grade : Errant
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Nom: Eragon.
Rang de noblesse: Seigneur de Landeronde
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Sam 24 Oct 2009 - 12:32

... et fichtre qu'il faisait frais en cette matinée d'octobre. Il écouta les consignes de chevalier errant et attendit que le premier homme d'armes se présente. Il nota dans sa tête l'arme de prédilection, un homme de front grande carrure. Un périgourdin, Eragon appréciait cette diversité chez les Licorneux, ils venaient de tous les coins du Royaume. Se ralliant tous sous une même bannière.

Il prit la parole à la suite de son frère d'armes ne s'humidifiant pas les lèvres comme il avait l'habitude de le faire, le froid lui avait déjà fait le déplaisir de lui les geler une première fois.


Bonjour à tous, je suis Eragon de Lisaran, Poitevin pure souche. Je suis aussi Héraut du Poitou, ambassadeur et quelques petites autres choses.


Allait-il parler de son arme favorite celle avec qui il avait défendu son beau petit village de La Trémouille plusieurs fois? Il savait que ce n'était pas une arme noble, certain voyait l'arc comme une arme lâche mais c'était l'arme avec laquelle il était le plus habile et ces gens là devaient surement ignorer l'habileté qu'il fallait pour le manier.
il se lança quand même, qu'avait il à y perdre de toute façon


Mes faits d'armes se réduisent à pas grand chose, comme mon frère d'armes j'ai moi aussi défendu mon village plusieurs fois.. Ah et puis je me suis heurté à une armée tourangelle aussi mais c'est une autre histoire.


Et puis il faut dire qu'il avait finit dans le fossé alors il n'allait pas s'en vanter non plus.

Et donc j'utilise la plupart du temps un Arc long en if. Mais pour le contact j'utilise une épée courte. Disons que je privilégie la finesse ..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Sam 24 Oct 2009 - 14:19

Gasclin prit la fiole que lui tendait sœur Nynaève. Il regarda la jeune femme en souriant et but une rasade après quoi il passa sa main sur le goulot et la tendit à Boucanier.

- Frère Boucanier tu vas apprécier : c’est, à coup sûr, une boisson d’homme !

Puis le jeune homme se tourna vers le nouveau venu :


- le bon jour à toi frère Eragon, je suis Gasclin…

Gasclin vit alors celui qui allait leur servir d’instructeur qui attendait la réponse à sa question :

- Je suis Gasclin, frère Guidel, et je viens d’Arles, Comté de Provence dans le Saint Empire Romain Germanique…Ma préférence aux armes va à la batarde en premier mais je ne déteste pas recourir à une deux mains à l’occasion selon les circonstances. Pour les hauts faits d’armes je dirai comme mes frères : défense de mon village…Sinon j’ai eu la chance d’avoir pour maître messire Random de la Rochelle qui a eu une certaine réputation dans le Poitou il y a quelques temps de ça. Autrement je suis tout disposé à apprendre encore et toujours et à m’enrichir de ton enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Sam 24 Oct 2009 - 20:37

Nyna regardait sa fiole dans les mains de Boucanier… elle sourit…elle serait surement vide lorsqu’elle aurait fait le tour…
Son regard se posa alors sur Guidel qui s’était arrêté un peu plus loin une charrette bâchée, l’œil déjà alerte à tout observer…
Elle le connaissait bien le Dauphinois, mais il semblait qu’ici les distances étaient de règle… soit…
Chacun se présenta à son tour à sa demande… elle écouta avec attention jusqu’à son tour…
L’errant, avait demandé leur arme de prédilection… la sienne ne se portait pas… elle était bien plus subtile… mais le cours devait porter sur d’autres, plus matérielles…
Plissant les yeux, elle appréhenda le terrain vallonné.
A dextre une forêt encore propice aux dernières ombres de la nuit, au dessus de laquelle l’astre du jour daignait paresseusement se lever, diffusant de pâles rayons d’automne. Il était bien loin le soleil joyeux du Dauphiné…
L’humidité l’invita à resserrer sa cape autour d’elle…
A senestre des plaines à pertes de vue, et une colline, droit devant elle… qu’avait donc imaginé le chevalier…
Puis ce fut son tour… il semblait attendre…


Je suis Nynaève, mon frère… Dame de Mornant… Conseiller militaire qui a gravi un a un tous les échelons. J’ai pratiqué toutes les armes … mais tu sais cela… j’ai participé à la défense de mon duché régulièrement depuis ma prime enfance… tant en lance qu’en armée… j’ai creusé des tranchées et construit des palissades… j’ai ramassé des blessés… j’ai tué aussi parfois afin d’obéir aux ordres…

J’espère bien ne plus avoir à le faire…

Cavalière je préfère la bâtarde, je l’aime légère et assez longue… j’ai une rapière aussi… mais juste pour les joies des jeux… j’évite les duels... en général…


Se détendre un peu et sourire…
Revenir en haut Aller en bas
Guidel

avatar

Nombre de messages : 609
Grade : chevalier errant
Date d'inscription : 27/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Guy de Hoegaarden, dit Guidel
Rang de noblesse: Baron de La Salle, Seigneur de Mont-Dauphin
Rôle/grade: Chevalier errant, assistant du maître d'armes

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Dim 25 Oct 2009 - 17:21

Et l'errant hochait la tête, une expression indéchiffrable sur le visage. Y avait-il vraiment des bonnes réponses? Sans doute... Ou pas... Il répétait dans sa tête les informations qui l'intéressaient en particulier...

Camulus, vassal de ce jouteur de Flex d'Auxonne... Périgourdin, évidemment. Epée courte et bouclier...

Eragon... Poitevin et héraut en son duché... La Licorne avait accueilli de nombreux hérauts de touts temps... "Poitou"... N'était-ce Stannis qui a porté un moment ce cry? Tout comme "Sigillant" lorsqu'il était lui-même "Dauphiné"? Il eut une pensée pour le défunt chevalier, espérant que son successeur suivrait ses traces, au risque de déplaire lui aussi... Eragon donc... Poitevin... Arc long et épée courte. Nouveau hochement de tête du Lyonnais et on passe au suivant.

Gasclin... Provençal du SRING... La bâtarde ou une épée à deux mains...

Nynaeve... Pas besoin d'en dire plus, il savait déjà presque tout de la carrière de la jeune femme. Epée bâtarde ou rapière... Ca par contre, il l'ignorait. Comme quoi on apprend tous les jours.

Hmmm... Suivant?

Il se tourna vers un autre homme d'armes, attendant patiemment sa réponse, le fixant de son regard clair. Une fois que chacun serait passé, il se présenterait à son tour et pourrait enfin annoncer la réelle consistance du cours, ce qui, il n'en doutait pas, ne manquerait pas d'en déstabiliser certains...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
boucanier

avatar

Nombre de messages : 830
Grade : Cavalier
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage
Nom: boucanier
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Dim 25 Oct 2009 - 18:47

Après que frère Gasclin lui eu tendu la fiole; il s écarta de manière a ne cacher personne
Et en particulier sœur Nynaeve
Sa masse imposante masquait un peut l horizon alors être discret dans se groupe eut
Été difficile

Il but une grande gorgée de gniole; effectivement n était pas une boisson pour
Enfant ; elle a du distiller ça a partir de sciure de bois de chêne
Tout a ses pensées; il ne s était pas rendu compte que tout le monde s était présente
Le frère instructeur le lui rappela discrètement


Bonjour!!
Je suis Boucanier de Cahors en Guyenne paysan; mais avant tout policier
Officier de Prevote et vice prévôt charge de la sécurité
J ai combattu avec la Licorne pour défendre Bordeaux et la Guyenne
Je suis aussi Ambassadeur de Guyenne en Lyonnais Dauphine
Mes armes de prédilection hum.mes points!! Car mon problème c’est que je ne sais pas ,
Même si j ai déjà au combat tuer des hommes me servir vraiment d une épée
Je suis sans expérience et je ne demande qu a apprendre ; la hache aussi me plait bien voila
Ce que je suis et sait faire.

_________________


Honneur et Fidelite
Revenir en haut Aller en bas
ciaram

avatar

Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Dim 25 Oct 2009 - 20:51

Ciaram était sortie de la forteresse en courant et avait pris vers l''Est en direction des champs , elle allait aussi vite que possible les cheveux au vent et le visage balayé par un froid sec et vivifiant ..... pfffffffff je vais être en retard .......elle attendait depuis tellement longtemps que les choses bougent qu'elle avait presque manqué cette première convocation ....non mais quelle malchance !!!!

Quand elle arriva enfin sur les lieux de l'entraînement , bien d'autres étaient déjà là , ils étaient tous face au chevalier errant et semblaient se présenter ..... comment s'insérer dans le groupe sans risquer le courroux de l'instructeur....en plus, elle avait aperçu de loin le Major Adjoint de sa garnison à Castillon ..........eh bien il ne manquait plus que ça , se faire remarquer devant les Licorneux et les Gardes Territoriaux en même temps !!!

Ciaram décida d'assumer comme à son habitude , elle se faufila dans les rangs , se planta devant le chevalier et se présenta sans faillir , sentant un regard impassible se poser sur elle

Je me présente , ,je suis Ciaram , je viens de Castillon dans le Comté du Périgord et de l'Angoumois, où j'exerce les fonctions de Barbière en caserne et d'Ambassadrice à la chancellerie , autant dire que mes armes aussi tranchantes soient-elles sont plus verbales que matérielles ......mais je suis avant tout une garde territoriale et j'ai eu tout de même quelques formations par le Maître Instructeur .... il me faut néanmoins avouer que je n'ai pas d'expérience du combat puisque j'officie à l'infirmerie .......je ne porte que deux dagues cachées dans mes bottes , prêtes à me défendre si le besoin s'en fait sentir .....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Dim 25 Oct 2009 - 21:28

Ecouter sans dire un mot, alors même que le sol gelait à pierre fendre en cette matinée d'octobre froide et humide. Un geste pour saluer d'un regard les personnes présentes, gratifier d'un sourire évasif ceux qu'elle connaissait et qui devaient se résumer à son frère d'arme Boucanier. Alors que chacun annonçait titres et responsabilités, la brune pensait aux remparts de Limoges qu'il lui faudrait vitre regagner, la guerre faisant rage par là-bas. Après la levée de bans Chateauroux avait été annexée, une armée dans la nature entre Limoges et Guéret... Sourcils froncés, elle sentit le silence pesant plus qu'elle ne l'entendit la freiner dans ses réflexions. Tous s'étaient exprimés.

Prenant la parole, économe de ses mots elle déclina son identité en quelques phrases courtes.



Bonjour frères et soeurs... Seleina de Limoges.
Je sers la Licorne depuis quelques mois déjà, ai vécu plusieurs batailles par le passé , défends actuellement les remparts de limoges....
Je crois que si je devais choisir une arme ce serait la fronde, rapide et précise. Son efficacité redoutable est tout ce qui m'importe.
Dans les duels j'utilise une simple rapière, pourquoi faire compliqué... Je la maîtrise suffisament pour infliger quelques dommages à mon adversaire. Je crois que c'est à peu près tout.


Songeuse, sa voix se tut dans le petit jour. Inutile de parler des poisons... Ici ils n'avaient pas leur place. Fixant un point à l'horizon, elle attendit la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Guidel

avatar

Nombre de messages : 609
Grade : chevalier errant
Date d'inscription : 27/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Guy de Hoegaarden, dit Guidel
Rang de noblesse: Baron de La Salle, Seigneur de Mont-Dauphin
Rôle/grade: Chevalier errant, assistant du maître d'armes

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Lun 26 Oct 2009 - 23:34

Encore trois hommes d'armes... Enfin... Un homme d'armes et deux femmes d'armes... Bizarre, il ne lui semblait avoir aperçu que Nynaeve comme seule et unique femme avant de commencer... Tant mieux. La Licorne s'enrichissait de sa diversité également.

Boucanier de Guyenne... Pas d'expérience pour les armes mais peut-être une prédisposition pour la hache... Intéressant... L'arme fétiche de feu Deny...

Ciaram... Une autre Périgourdine, armée de dagues... Un style de combat qu'il ne connaissait que peu, mais pourquoi pas?

Seleina enfin, Limousine... Il eut été presque étonnant qu'il n'y ait qu'un représentant du duché, étant donné ce que l'Ordre comprenait de Limousins de touts poils... Armes: fronde et rapière. De plus en plus intéressant, donc...

Le baron errant se contenta d'hocher la tête avec un léger sourire puis se racla la gorge.

Bien. Pour en finir avec les présentations, je suis Guidel, de Lyon, du Grand-Duché du Lyonnais-Dauphiné, et j'ai été désigné par notre Maître d'Armes, le chevalier Cerridween de Vergy pour vous dispenser ce cours.
Concernant les armes... Si je n'ai jamais négligé l'importance d'une bonne arbalète sur le champ de bataille, je ne suis pas très porté sur les armes de jet, personnellement. L'épée bâtarde est l'arme que j'utilise le plus, pour son efficacité et ce qu'elle représente. Mais l'arme que je préfère par-dessus tout, c'est l'épieu de chasse, rapide, lame en feuille de laurier robuste et adaptée pour trouver les failles d'une armure et s'y glisser aisément, il fallait y penser. Enfin, j'ai également un goût prononcé pour la lance de cavalerie, et de fait les joutes. Aussi risquez-vous de m'apercevoir souvent dans des tournois partout dans le Royaume...

Il s'interrompit un instant, promenant son regard dans les rangs de ces Licorneux en puissance avant de reprendre.

Pour ce qui nous occupe aujourd'hui, je vais tâcher de vous donner le meilleur aperçu possible de ce qu'est désormais un champ de bataille...

Je vais être franc... Un siècle plus tôt, je vous aurais dit "Je vais vous apprendre à rester en vie sur un champ de bataille." Ce n'est plus vrai... Désormais le hasard compte lui aussi pour une bonne part, ou la malchance si vous préférez... Désormais, lorsque la bataille fait rage, on rencontre toutes sortes d'armes, des canons: de la bombarde à la couleuvrine, ou encore des arbalètes, des arcs, et tout ce que l'humanité à pu inventer pour occir son prochain en se salissant les mains le moins possible... Et vous, hommes et femmes d'armes de la Licorne, vous les piétons, certains vous considèreront comme de la chair à canon, faciles à abattre...

Il se tut, laissant errer son regard bleu d'un homme à l'autre, dévisageant leurs expression, la machoire contractée de l'un au poing de l'autre qui se serre. Léger sourire.

Ethan a déjà pu dispenser à certains d'entre vous un cours sur les armes d'hast et la manière de s'en servir... Donc aujourd'hui, ensemble, vous allez apprendre à vous rendre indispensables sur un champ de bataille! Efficaces et adroits, polyvalents ou spécialisés, aucun chef de guerre ne vous considèrera comme quantité négligeable une fois que vous aurez montré à quel point vous êtes prêt à la guerre...

Il ramassa un baton et commença a tracer un plan de la région sur la terre nue, meuble et humide, les invitant de la main à se rapprocher.

Approchez-vous, s'il vous plaît.



Il désigna le tracé sur le sol.

Ceci est un plan grossier de l'endroit où nous nous trouvons à présent. A l'est, la forêt, au sud-ouest, Ryes et ses remparts, au nord, cette colline là-bas...

Il releva encore une fois les yeux, pour scruter chacun, s'assurant que chacun comprenne bien la teneur de l'exercice.

Voici ce à quoi vous devez vous préparer:
Dans environ 5 heures, des cavaliers ennemis doivent déboucher depuis le nord. Arrivés en haut de cette colline, ils devront charger plein sud, dans notre direction, donc... Vous devez vous préparer à les recevoir.

Il se redressa ensuite et fit volte-face pour se diriger vers la charette, toujours dans son léger boitement, invitant de la main les hommes d'armes à le suivre. Il souleva la bache du véhicule et désigna son contenu.

Il y a ici tous les outils dont vous pourriez avoir besoin... Haches, dagues, pelles, de la corde, de la chaux, de l'étoupe...

Il serait bien évidemment trop facile et peu formateur que je vous donne mes instructions pour préparer cette bataille. Vous allez donc devoir débattre entre vous de la stratégie à adopter, de la répartition des tâches. Vous pouvez également considérer pour cet entraînement que vous disposerez pour la bataille d'autant d'armes d'hast et d'arcs qu'il vous faudra...


... Des questions?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eragon.

avatar

Nombre de messages : 286
Grade : Errant
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Nom: Eragon.
Rang de noblesse: Seigneur de Landeronde
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 0:43

Eragon écouta les différentes présentations et plus précisément celle du chevalier errant.
Il écouta ensuite le bref aperçu que le baron faisait du champ de bataille. Il fît une moue quand il parla des arcs .. sans se salir les mains.. certes certes.. mais il fallait tout autant d'entraînement, de dextérité et de force pour manier un arc que pour manier l'épée ou autres armes. Un style diffèrent c'est tout.

Il s'avança silencieusement et se pencha sur le croquis de leurs situation géographique. Remarquant surtout le forêt à l'est. A croire que la passion pour l'arc et la forêt vont ensemble.

Il écouta ensuite les instructions, il ne s'attendait pas du tout à une mise en situation comme celle-ci mais cela le stimula grandement.

Des cavaliers.. une colline. Ils arriveraient avec de l'élan.
Mais les cavaliers dépendaient beaucoup de leurs montures, il faudrait les désarçonner. Mais une question trottait dans la tête du Poitevin, et comme l'errant demandait justement si quelqu'un en avait il n'hésita pas une seconde.


Avons nous une idée du nombre de cavaliers? Cela pourrait être déterminant dans la stratégie à adopter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Guidel

avatar

Nombre de messages : 609
Grade : chevalier errant
Date d'inscription : 27/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Guy de Hoegaarden, dit Guidel
Rang de noblesse: Baron de La Salle, Seigneur de Mont-Dauphin
Rôle/grade: Chevalier errant, assistant du maître d'armes

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 8:35

Il ne mit qu'un instant à réfléchir à la question posée... Oui, une précieuse information que l'homme d'armes réclamait là, et de ça dépendrait les efforts qu'il déploieraient à préparer leur combat.

Il sont entre 15 et 20... Et ne portent que des haches et des épées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
boucanier

avatar

Nombre de messages : 830
Grade : Cavalier
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage
Nom: boucanier
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 13:00

Boucanier avait bien écoute les instructions du Errant sa qualité s il en avait une était
Qu il était toujours attentif a se que disait les autres il préférait cela a ces gens qui parlent
Trop souvent pour ne rien dire
Se souvenant des récits de son aïeul récits qu il embellissait bien sur pour impressionner
Les petits garçons de l époque
Ces récits la étaient embellie mais ce qui retenait déjà l attention de petit garçons
S était les tactiques
Car en plus d être un grand guerrier l aïeul était aussi un érudit
Et expliquant que pour vaincre la cavalerie Gauloise la meilleure déjà les Romains
Utilisaient des pièges
Le petit garçon n aimait pas du ça que l on puisse faire du mal à un cheval
Mais avec l age il avait compris que sa vie est plus importante que celle d un animal

S adressant a l Errant

Voila frère Guidel!!
Si tu permet je vais me lancer et essayer de vous expliquer ma stratégie

Il sortie des rangs et demanda a ses frères et sœurs de l entourer;
Prenant une branche il s accroupit égalisa le sol puis dessina grossièrement le plan de
Sa stratégie

Voila nous avons le temps d abattre de jeunes arbres en foret nous allons les épointer
Pour en faire des pieux que nous assemblerons ensemble comme sur mon dessin
Nous avons pour cela tout ce qu il faut haches cordes…
Une fois cette palissade faite de part et d autre nous attacherons une corde au bout de
Cette corde frère Camulus et a l autre moi-même
Cache dans la foret y aura a cheval fere Guidel ; frère Gasclin sœur Ninaeve;
Et sœur Ciaram

Frère Eragon avec son arc et sœur Seleina avec sa fronde comme sur le dessin
Au sol
Eragon ouvrira le bal des qu il jugera que l ennemie est a sa portee imite par Seleina
Sur que quelque cavaliers tomberont le reste de la troupe viendra s empaler sur
La palissade qui sera levée au dernier moment a mon signal;
Les hommes une fois a terre c est a ce moment que nos gens caches dans la foret
Viendront prêter main forte aux premiers défenseurs
Frère Guide la cheval viendra aider a occire l ennemie mais surtout nous protéger du ou des rescapes encore a cheval.

Voila mon plan je pense que c est faisable!!

_________________


Honneur et Fidelite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 13:25

Gasclin regarda attentivement le plan et écouta les explications de son frère d'armes...

Impressionnante stratégie, frère Boucanier... J'aurais une question à te poser si tu le permets... Tout repose pratiquement sur ta herse de défense sur laquelle les cavaliers devraient venir s'empaler gentiment... Elle serait soulevée au dernier moment par deux hommes... Quelle serait la longueur de la herse pour être efficace contre une charge d'une vingtaine d'hommes à cheval ? Et as-tu une idée approximative du poids qu'elle ferait si on la réalisait de la longueur nécessaire ?... Deux hommes pour la soulever te paraissent suffisants même dotés de ta force d'Hercule ?... Et juste un autre détail : les deux hercules seraient cachés où pour ne pas éveiller la méfiance des ennemis ?

Je proposerais plutôt qu'on fabrique une ou plusieurs catapultes simples : on pourrait lancer la chaux aux visages des ennemis qu'on n'aurait plus qu'à achever pendant que la chaux leur brûle les yeux... Bon, je dis ça comme ça... On lance les idées en vrac et on voit si du groupe émerge quelque chose de solide...
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Camulus

avatar

Nombre de messages : 35
Grade : Homme D'armes
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Nom: Camulus
Rang de noblesse: Seigneur de Montcaret
Rôle/grade: Homme d'armes

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 14:13

Avant même d'avoir ouvert la bouche, Camulus vit un de ses frères d'armes se lancer dans une ébauche de stratégie. Il écoute attentivement.

Cette stratégie millénaire devait bénéficier de l'effet de surprise, et comme le soulève frère Guidel c'est là qu'il va falloir oeuvrer. Camulus se gratte la tempe et observe la charette, de la chaux, des haches des pelles...


Permettez frères, je pense que l'idée de Boucanier est une bonne base. Nous avons 5 heures devant nous et durant ce temps notre préparation ne devra pas s'apesantir d'éventuelles lenteurs.

Il décide de développer sa réflexion.

Je pense que le problème d'une telle herse sera effectivement son poids. Que pensez vous que le piège repose dans ces pieux mais plantés dans le sol dans une sorte de fosse que nous dissimulerions d'une quelconque manière à la vue des cavaliers?

Ainsi, dans mon esprit, les archers agacent nos adversaires. Nous devons conserver des hommes à leurs côtés pour jouer les appâts et nous aurons besoin aussi d'un autre groupe prenant les cavaliers à revers ou sur leurs flancs.

C'est mon idée, elle n'est surement pas infaillible.


Montcaret lève alors la tête vers ses frères et soeurs d'armes, espérant avoir apporter une idée judicieuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eragon.

avatar

Nombre de messages : 286
Grade : Errant
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Nom: Eragon.
Rang de noblesse: Seigneur de Landeronde
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 14:42

Eragon écouta tour à tour et attentivement les idées de chacun de ses frères d'Armes. Les pieux oui.. il avait pensé à mettre des pieux sur la descente de la colline mais l'idée de les camoufler était meilleure.

En effet l'idée de faire une fosse n'est pas mauvaise mais je ne sais si en 5 heures nous aurons le temps de tailler des pieux, creuser la fosse et recouvrir la fosse avec les branchages..

Par contre pour les archers je pense qu'il serait plus judicieux qu'ils soient dans les bois. A découvert ils seront trop vulnérables. A 300 mètre je peux blesser les chevaux et peut être désarçonner leurs cavaliers si la blessure est assez importante. Et à moins de 200 mètres je peux êtres plus précis.

De plus l'étoupe brûle bien, il ne faudrait pas la négliger. Je ne sais pas encore exactement comment l'utiliser. peut être pour effrayer les chevaux...

Quant à l'idée de mini catapultes pour la chaux je pense que cela pourrait être concluant si les catapultes ne nous prennent pas trop de temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 15:56

Gasclin écouta attentivement son frère exposer sa vision des choses puis reprit la parole :

En écoutant frère Eragon je me dis que la solution du fossé en cinq heures risque d'être un peu limitée dans le temps et qu'en plus, nous allons êtres fatigués avant même d'avoir commencé le combat... Ils sont à cheval... Je serai d'avis de trouver un moyen de les attirer dans les bois ou des hommes à pied seraient plus à l'aise, soit du haut des arbres, soit en utilisant les troncs comme protection et cachettes et on aurait déjà l'avantage du terrain contre des cavaliers...

Ils en veulent à qui ces cavaliers ?... A nous précisément ou sommes-nous là pour les retarder ou pour dévier une attaque contre la forteresse ?... Si c'est à nous qu'ils en veulent ils prendront le risque de nous poursuivre dans les bois, sinon il faudra trouver un moyen de les y attirer... Et là peut être au détour d'une allée forestière, on pourrait appliquer l'idée de frère Boucanier avec succès...
Revenir en haut Aller en bas
boucanier

avatar

Nombre de messages : 830
Grade : Cavalier
Date d'inscription : 02/11/2008

Feuille de personnage
Nom: boucanier
Rang de noblesse:
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 16:32

Après avoir exposer sa stratégie Boucanier attendit une manifestation de la part de
Frere Guidel
Personne ne parlait et tous se regardaient ; ce silence était pesant ; une chose
Terrible que le silence alors que l on attend une réponse et la réponse c est
Son nouveau frère ; frère Gasclin qui lui donna
Boucanier l écouta attentivement en hochant parfois de la tête


Tu sais frère cette herse ne sera pas taillée dans des chênes centenaires!!
Dit il malicieusement
Mais plutôt dans de jeunes troncs d arbres de la grosseur du double d une lance
Cela sera suffisant pour empaler des chevaux! Même grossièrement cachee avec des
feuilles les cavaliers au galop ne la verront pas

Je vais aussi te répondre que frère Camus aura pas besoins de ce cacher car
Ces cavaliers ne verrons que quatre personnes; se qui les rendra encore plus
Sur de leur victoire et donc beaucoup moins méfiants

Mais je réponds aussi aux interrogations de frère Calamus
Si la herse nous semble encore trop lourde il ne faut pas oublier notre fere archer
Qui une fois les ennemis trop prêt ; son arc ne lui sera plus d aucune utilité et lui aussi
Pourra soulever la herse sans oublier sœur Seleina qui n est pas quantité négligeable
Et qui elle aussi une fois une fois ses tirs termines pourra prêter main forte
Donc cela fera huit bras pour soulever les pointes de la herse

Il s arrêta un instant voir si quelque un avait quelque chose a dire sur ses premières
Explications

Une fois la cavalerie plus ou moins embrochée c est la que nos compagnons dissimulent
Dans la foret interviennent voila un effet de surprise pour l ennemie qui ne pensait
Trouver que quatre piétons contre eux vingt et leur grand étonnement je pense de voir
Surgir nos gens de la foret


Il s arrêta a nouveau un instant ;
Depuis un moment Boucanier ne sentait plus le froid qui au début lui glaçait
Les os; la il était déjà dans l action
Puis il reprit


Je pense que mon idée peut être la base de notre stratégie il faut que nous tous l améliorons
Et chacun donnant la sienne on arrivera a un bon résultat!
Frere Eragon n oublie pas que ces cavaliers n ont pas d armes de jet

Regardant Gasclin il lui dit:

Par contre l idée de la chaux peut être une bonne idée a condition que le vent
Sois avec nous!
Voila !je crois qu a nous tous nous trouverons la meilleure solution pour défaire ces cavaliers


Il se voyait déjà a fracasser ces crânes a coups de hache

_________________


Honneur et Fidelite
Revenir en haut Aller en bas
ciaram

avatar

Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 17:32

Ciaram écoutait attentivement ses frères qui s'étaient immédiatement mis à l'œuvre et avaient essayé d'élaborer une tactique commune au groupe et chacun allait de son plan , de son dessin sur le sol et de ses idées ............pas facile à suivre tout ça !! l'élaboration d'une herse , le détournement des cavaliers vers la forêt ....

Ciaram avait essayé de visualiser la herse proposée par Boucanier mais elle trouvait l'idée insuffisante , si les cavaliers décidaient de galoper tous de front , la herse ne pourrait désarçonner qu'une partie infime des assaillants et cela n'allait pas , surtout qu'ils n'avaient dans leur équipe que deux géants !!!!

Elle avait aussi réfléchi aux pieux plantés dans le sol et cela lui paraissait une bien meilleure idée .........pour arrêter ces combattants ennemis , elle ne voyait que des pieux , des pièges à chevaux et des tranchées

Eh bien , nous avons des pelles , je serai donc pour creuser et préparer le terrain juste devant la forteresse mais à une bonne distance quand même ..........il n'y a que de la plaine et il faudra trouver un subterfuge pour dissimuler les pieux et les fossés mais l'idée était jouable !!

Peut être une première tranchée pas très large mais assez longue que nous remplirions d'étoupe à bruler , les archers pourraient enflammer l'étoupe à l'approche des cavaliers et ensuite ce rideau de fumée cacherait alors aux chevaux les pieux disposés en arrière sur plusieurs rangées intercalées

Les cavaliers avaient peu de chance entre le feu et les pieux de s'en sortir surtout qu'une fois désarçonnés, il serait plus simple d'en venir à bout avec nos armes de combat rapproché ............

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 17:36

Nyna écoutait ses frères d’arme et pointait son regard à l’horizon. La colline bien sûr d’où viendraient les cavaliers… la forêt à sa droite et la forteresse au sud ouest… quelque chose clochait…

Pourquoi chargeraient-il plein sud dans leur direction… il n’y avait que des plaines, nulle route ne menait à eux… imaginant qu’ils veuillent atteindre la forteresse… venir sur eux leur imposerait un détour…

Elle écoutait le plan de Boucanier, les remarques fort à propos de Gasclin et l’approfondissement de Camulus… mais quelque chose en elle tiquait…


Dites moi messieurs… dites moi pourquoi ces cavaliers fonceraient-ils sur nous bride abattue…

De nouveau son regard se porta sur la colline, puis sur Ryes…
De nouveau elle se remémora ce dont ils disposaient….
Des pelles, pour creuser…de la corde, pour lier…, Les haches et les dagues qui pouvaient servir et d’arme et d’outils…de la chaux qui demandait encore réflexion… peut-être au fond d’une fosse…, de l'étoupe signifiant que l’on pourrait allumer un feu… nul briquet par contre…des armes bien sur, d’hast et arc avait-il dit…

Mais diantre, quelle force pouvait-elle les attirer sur eux…
Revenir en haut Aller en bas
Camulus

avatar

Nombre de messages : 35
Grade : Homme D'armes
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Nom: Camulus
Rang de noblesse: Seigneur de Montcaret
Rôle/grade: Homme d'armes

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 20:29

Camulus écoute chaque proposition, chaque argumentation. Toutes ces interventions étaient pertinentes. Il regarda son petit groupe, et effectivement, la remarque sur la menace qu'ils porteraient à ces cavaliers semble minime en comparaison de l'objectif probable qu'était la forteresse.

La réflexion est alors intense dans son crâne. Comment s'assurer que ces cavaliers fonderaient sur un éventuel piège. Il pensait alors au feu, après tout il ne connaissait que très peu de chevaux capables de le braver... Encore fallait-il une torche ou des silex.


Notre Soeur n'a pas tort. Nous serons un objectif somme-toute négligeable pour des ennemis probablement intéressés plus par les remparts de notre forteresse.
Que pensez vous d'utiliser l'étoupe pour interdire le passage vers la forteresse... si bien sûr nous en avons assez.
Et je suis aussi d'accord avec Eragon, les archers doivent être à l'abri.


Puis essayant d'approfondir sa réflexion, il cherche d'autres solutions, se disant que son idée pourrait peut être en occasionner d'autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eragon.

avatar

Nombre de messages : 286
Grade : Errant
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Nom: Eragon.
Rang de noblesse: Seigneur de Landeronde
Rôle/grade: Errant

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 21:11

Personnellement je ne pense pas que 15 cavaliers se risqueraient à attaquer Ryes. je pense qu'ils traversent seulement et c'est pour cela qu'ils passeront exactement par le point ou nous sommes.

Mais l'idée d'un rideau de fumée qui pourrait dissimuler les pieux dans lesquelles s'embrocheraient les chevaux est je trouve une superbe idée.

Il faudrait donc trois ou quatre archers cachés dans la forêt.
deux ou trois a terre en vue pour faire appât
Et le reste qui prendrait par le flanc ou a revers.


Puis s'approchant de la charrette il examina les différents ustensiles et les différentes armes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Guidel

avatar

Nombre de messages : 609
Grade : chevalier errant
Date d'inscription : 27/02/2008

Feuille de personnage
Nom: Guy de Hoegaarden, dit Guidel
Rang de noblesse: Baron de La Salle, Seigneur de Mont-Dauphin
Rôle/grade: Chevalier errant, assistant du maître d'armes

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mar 27 Oct 2009 - 21:17

Il écoutait attentivement les remarques et propositions des hommes d'armes. De l'effervescence, des idées, ceux qui s'étaient lancés pour affronter le défi imposé par l'errant répondaient exactement à ses attentes, cependant, quelques embuches semblaient à présent faire obstacle pour le déroulement de cet entraînement, aussi les appela-t-il tous à le rejoindre.

Bon... Je vais vous donner à présent quelques informations supplémentaires afin de répondre à vos interrogations, cela vous permettra sans doute d'appréhender un peu mieux la situation pour réagir en conséquence.

Je vais commencer par cette question: "Ils en veulent à qui ces cavaliers ?... A nous précisément ou sommes-nous là pour les retarder ou pour dévier une attaque contre la forteresse ?... "

Il est évidemment essentiel de vous la poser... Ont-ils des intentions hostiles? Est-ce qu'ils veulent simplement passer, vous attaquer ou attaquer une position alliée? Et évidemment, ce ne sont pas eux qui vous répondront...

Autre point important que vous ne devez pas oublier...

Sur le dessin réalisé un peu plus tôt, il traça un large cercle entourant la forteresse.



Ryes est une forteresse réputée comme imprenable et elle est convenablement défendue pour cela. Le cercle que j'ai dessiné représente la portée maximale des archers qui pourraient être postés dans les tours de Ryes. A l'est, les arbres sont serrés et il serait pratiquement impossible aux cavaliers de passer entre eux... C'est pourquoi ils doivent passer par ici, ou en tout cas ils ne passeront à la portée de la forteresse que s'ils y sont contraints.

Il regarda les alentours puis leur désigna une botte de foin à l'extrêmité d'un champ à proximité.

Si vous en avez l'utilité, vous pouvez également utiliser la botte de foin qui se trouve là-bas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mer 28 Oct 2009 - 12:40

Gasclin regarda la carte et imagina la situation telle qu'elle pourrait se produire sur le terrain :

Si je résume la situation : nous savons que dans cinq heures une vingtaine de cavaliers ennemis, donc hostiles, armés de haches et d’épées, vont charger du haut de la colline droit vers nous et nous devons nous préparer à les recevoir. Nous sommes huit disposant d’arcs, de dagues et d’armes d’hast, ceci pour la bataille proprement dite. Si on écarte l’avantage numérique de deux contre un, leur seul point fort est d’être à cheval. Resterait à savoir s’ils sont en armure ou pas.

Maintenant pour les accueillir, si on suppose que la portée des archers de la forteresse est de 300 mètres et que la carte que nous avons est à la bonne échelle, nous avons donc un couloir d’environ 150 mètres à défendre. A mon avis on devrait les attendre groupés... S'ils sont animés d'intentions belliqueuses ils vont charger, et on saura, sinon ils approcheront au pas et on pourra parlementer sans effusion de sang inutile.

De toute manière, on pourrait adopter l’idée de frère Boucanier avec sa herse camouflée jusqu’au dernier moment. Peut-être y ajouter un stratagème qui aurait pour fonction d’effrayer les chevaux. S'ils chargent on sera en mesure de les recevoir. Il me semble que notre objectif devrait être de rendre fantassins ces cavaliers… Nous aurions déposées à nos pieds nos armes d’hast. A l’arrivée des cavaliers nous les recevrions par une volée de flèches, ceux qui passeraient au travers viendraient se heurter à la palissade de frère Boucanier pendant que les six frères et soeurs restant, jettant les arcs, après une seconde volée, saisiront leurs armes d’hast et viendront crocheter et désarçonner les cavaliers… Les épées et les haches qu’ils ont seraient tenues à distance par l’allonge des armes d’hast. Une fois à terre s’ils sont en armures il n’y aura plus qu’à prendre la reddition ou à leur servir de la miséricorde, et s’ils ne sont pas en armures, les flèches auront fait suffisamment de dégâts et quoi qu’il en soit au sol une dague peut être plus utile qu’une hache ou qu’une épée.

Stratégie minimaliste mais qui pourrait être payante... et on aura économisé la botte de foin...
Revenir en haut Aller en bas
Camulus

avatar

Nombre de messages : 35
Grade : Homme D'armes
Date d'inscription : 02/08/2009

Feuille de personnage
Nom: Camulus
Rang de noblesse: Seigneur de Montcaret
Rôle/grade: Homme d'armes

MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   Mer 28 Oct 2009 - 13:02

Camulus entend les nouvelles informations et acquiesce à la proposition du Frère Gasclin.

Il est vrai que la meilleure stratégie lorsqu'on est chargés et de se grouper le plus possible. Il visualise la transition entre les armes et se dit qu'il ne va pas falloir pédaler dans la semoule.

C'est une solution qui aurait le mérite de nous faire gagner un peu de temps.

Puis, il réfléchit à la situation et visualise un risque malgré tout...

Peut-être pouvons-nous également dissimulé de menues tranchées chargées en étoupe et qui pourrait interdire toute retraite à nos adversaires et ainsi pas de capacité de nous asséner une seconde charge dans le dos.

Montcaret pose son regard vers ses camarades en attente de réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Cours d'automne - Les champs de bataille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Cours d'automne - Les champs de bataille
» Bataille de Toul, mars 1667
» Photos de la Reconstitution de la Bataille de Borodino 2012
» [Sculpture] Comment réaliser des armes ?
» Ames errantes/Esprits Perdus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Royal des Chevaliers de la Licorne :: Ryes et les environs de la Forteresse :: La région de Ryes :: Les champs-
Sauter vers: